Nigeria: Boko Haram utiliseTerrorisme et football

Un “centre de visionnage” des matches de la Coupe du monde de football d’une ville du nord du Nigeria a été visé mardi au moment où commençait la retransmission du match opposant le Brésil au Mexique.

Nouvel attentat au Nigeria. L’explosion s’est produite mardi 18 juin à proximité d’un “centre de visionnage” des matches de la Coupe du monde de football à Damaturu, dans le nord du pays.

coupe-du-monde-afrique-terrorisme“Il y a eu une explosion à l’extérieur d’un “centre de visionnage” de Damaturu”, a dit Sanusi Ruf’ai, commissaire de police pour l’État de Yobe ou est située la ville. “Nos hommes se sont rendus sur les lieux mais il est trop tôt pour donner des détails”, a-t-il ajouté.

L’explosion s’est produite vers 20H15 locales (19H15 GMT) au moment où commençait la retransmission du match opposant le Brésil au Mexique. Dans un premier temps, les sources médicales n’ont pas fait état de morts mais ont indiqué que plusieurs blessés avaient été transportés dans des hôpitaux.

Un résident a indiqué que des cordons de policiers et de soldats envoyés sur place avaient encerclé la zone de l’explosion.

 

Dans de nombreuses vidéos, le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a décrit le football et la musique comme des perversions venues d’Occident dans le but de dévier les musulmans de la religion.

Début juin, au moins 40 personnes ont été tuées quand une bombe a explosé après un match de football à Mubi dans l’État d’Adamawa.

En mai, trois personnes ont été tuées à l’extérieur d’un “centre de visionnage” à Jos, la capitale de l’État du Plateau, où était retransmis un match entre le Real Madrid et l’Atletico Madrid.