Otages au Mali: le négociateur porte plainte contre Areva et Vinci

Jean-marc Gadoullet évoque comment il à négocié la libération des otages Français mais n’a jamais été rétribué pour sa prestation.

M. Gadoulet porte donc plainte contre Areva et Vinci dans une affaire ou il apparait comme le négociateur et dons libérateur des otages Français détenus au Mali par ALQMI Magrheb Islamique.

RTL affirme que le libérateur avait un contrat avec Areva et Vinci pour négocier avec le terroriste Abou Zeid et ainsi parvenir à une issue favorable ce pour le gouvernement Français bien sur mais aussi pour les salarié des entreprises qui souhaitaient à tout prix retrouver sains et sauf leurs otages.

Jean-Marc Gadoullet est un ancien membre des services secrets Français (DGRSE)

“Les otages sont sortis en octobre 2013. Depuis, mes amis touaregs et moi-même attendons le règlement des engagements qui ont été pris par les deux sociétés. Pour le moment, ça n’a toujours pas été fait” indique jean-marc Gadoullet.

Il est important que la lumière soit faite sur ces faits car la France est pointée du doigt pour le règlement des rançons par les autres pays.

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.