Les services financiers sur mobile au bénéfice de l’inclusion financière

Les services financiers sur mobile au bénéfice de l’inclusion financière

C’est le titre du livre blanc de BearingPoint, Services, mobile et bancarisation, le cabinet de conseil étudie avec L’OID les perspectives qu’offre le mobile en synergie avec la bancarisation et particulièrement en Afrique.

Le mobile devient la carte d’identité des Africains : Paiements, données mais aussi e-commerce, application de santé et d’éducation, quasiment tout est disponible.

30% de la population de l’Afrique de l’est utilise MPesa (Mobile Monnaie), Safaricom et MTN associés révolutionnent la bancarisation en Afrique. De son côté Orange Money le système de Mbanking d’Orange est en marche depuis 2008 ce qui ne l’empêche pas de réaliser un chiffre de 2 milliards d’euros annuels pour 12 millions de clients !

Les chiffres du secteur donnent le vertige : 2% des Africains disposaient d’un compte en banque en 2004 et aujourd’hui ils sont jusqu’à 58% en Ouganda ou 60% en Tanzanie avec une moyenne sur le continent de 26% en 2014.

Le paiement par mobile ouvre les possibilités de connecter la population avec la banque et donc de généraliser l’accès au crédit et à l’investissement qui est un frein majeur au développement de l’Afrique. Tant que la bancarisation ne sera pas démocratisé les taux resteront trop haut pour permettre aux populations d’épargner ou d’investir.Le mobile est en train de permettre ce basculement, espérons que les banques suivront en baissant les taux.

 

Le Livre blanc de BearingPoint:

Les services financiers sur mobile au bénéfice de l’inclusion financière

services-financiers-mobile-inclusion-financiere

BearingPoint: Les services financiers sur mobile proposés par les opérateurs télécoms ont constitué une étape décisive en faveur de l’inclusion financière en Afrique.
Le nombre d’individus ayant accès à un téléphone mobile ne cessant de croître, 1,7 milliard à ce jour, les SFM apparaissent donc comme une solution idéale.

Toutefois, le taux d’adoption réel du service reste faible, seulement un tiers des comptes crées sont actifs et les usages relativement basiques.

Un des principaux enjeux du développement économique de l’Afrique est d’assurer une croissance soutenue de l’usage de ces services tout en proposant une gamme de fonctionnalités de plus en plus étendue.

BearingPoint s’est concentré sur ce phénomène de croissance en déployant les tendances du marché et les opportunités à saisir pour les années futures :

  • Comment cette transformation en profondeur a-t-elle pu avoir lieu ?
  • Quelles sont les offres de services financiers proposées aujourd’hui ?
  • Quels sont les facteurs clés pour l’inclusion financière ?
  • Quelles sont les dernières tendances du secteur, notamment du côté de la micro-épargne, de la micro-assurance et du micro-crédit ?

Le lien pour télécharger le livre blanc de BearingPoint

Thierry Barbaut

Commentaires