Casino et Bolloré s’associent et partent à la conquête du commerce électronique en Afrique

Une stratégie qui va en synergie avec le développement fulgurant du e-business en Afrique, à titre d’exemple en 2013 au Nigéria, le commerce électronique à dépassé le commerce traditionnel en chiffre d’affaire.

Les groupes français Casino et Bolloré ont annoncé mercredi le lancement d’une société commune de vente en ligne sur le continent africain, avec une première implantation en Côte d’Ivoire dès cet été. e-commerce-afrique-casino-bollore

Ce premier site sera développé sous la marque CDiscount, appartenant au groupe de grande distribution Casino, indiquent les deux groupes dans un communiqué.

La société commune sera lancée par des filiales des deux groupes, CDiscount Afrique et Bolloré Africa Logistics.

La société commune “s’appuiera sur les atouts respectifs (des deux groupes, NDLR), l’expertise du leader du e-commerce en France et les compétences du leader de la logistique en Afrique”, selon un communiqué commun.

cdiscount-casinoLa participation respective des deux groupes dans cette nouvelle structure n’a pas été précisée. Une source proche du dossier a en revanche indiqué que Casino disposera de la “majorité du capital”, même si Bolloré détiendra une “participation significative” et assurera toute la gestion des flux logistiques.

Casino sera en charge de l’implantation des filiales locales, de la création des sites internet, et de toute l’activité opérationnelle en e-commerce.

Thierry Barbaut pour Info Afrique