L’organisateur

«Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur», s’amusait Jean Cocteau au pied de la Tour Eiffel. Ainsi de l’énigmatique futur de l’Afrique, que chacun veut décrypter.

Ce matin à la University of the Witwatersrand, le Africa-China Reporting Project (Bongiwe Tutu, Yu-Shan Wu) piste les ‘pouvoirs globaux face à l’Afrique’ dans le miroir de la présente Assemblée générale de l’ONU.

Avec l’appui de la Ford Foundation, l’Afrique du Sud, qui bientôt siégera au Conseil de sécurité, observe la tectonique géopolitique.

Ses chercheurs ( Prof. Tawana Kupe, Gilbert Khadiagala, Sithembile Mbete, Bob Job Wekesa) ont du pain sur la planche.

Avec le Rwanda musclé à l’Union africaine et à la Francophonie, avec les Algériens aux commandes d’Afripol, avec le Nigéria appelé à abriter la 3e population mondiale, avec le Maroc en mode ‘conquistador’, les mystères se transforment en rébus.

Vincent Garrigues, Reputation Squad
Diplômé de l'ESJ-Paris, il a travaillé plus de 15 ans dans l'audiovisuel public -notamment au service Afrique de Radio France Internationale- après avoir été notamment correspondant étranger et reporteur à Londres, Nouméa, Johannesburg et Tanger. Il a ensuite rejoint les services du ministère des Affaires étrangères au sein des ambassades de Pretoria et d'Alger en tant qu'attaché audiovisuel et culturel en charge de la coopération dans le domaine des médias, du cinéma, de la mode, de la photo, du livre et du débat d'idées. Il dirige le pôle Afrique et Moyen-Orient chez Reputation Squad après avoir été conseiller en stratégie de communication auprès de la République gabonaise. Il a précédemment été engagé dans la communication de grands événements sportifs, de festivals et de chambres consulaires. Vincent Garrigues est l'auteur d'une dizaine de guides et récits de voyage, dont des titres consacrés aux Émirats arabes unis, à Oman et à l'Afrique du Sud.