Faim dans le monde: L’Afrique est toujours le continent le plus affecté

La faim continue de reculer dans le monde mais l’Afrique reste la plus mal lotie avec une personne sur cinq sous-alimentée, a annoncé aujourd’hui l’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Selon le rapport sur l’état de l’insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2013), présenté aujourd’hui à Rome, où siège la FAO, 842 millions de personnes (12% de la population mondiale) ont souffert de faim chronique au cours de la période 2011-2013, contre 868 millions en 2010-2012. “Ainsi, une personne sur huit dans le monde a probablement souffert de faim chronique”, écrit l’agence de l’ONU, qui souligne de grandes disparités d’une région à l’autre.

Layout 1L’Afrique reste le continent le plus affecté et en particulier l’Afrique sub-saharienne, “qui accuse le niveau de sous-alimentation le plus élevé” de la planète avec 21% (soit une personne sur cinq environ), note la FAO. En revanche, “la plupart des pays asiatiques ont enregistré une réduction importante à la fois du nombre et de la proportion de personnes sous-alimentées, notamment en Asie du Sud-Est” où la prévalence de la sous-alimentation a baissé en vingt ans de 31% à 10,7%.

Au total, près de 60% des personnes sous-alimentées se trouvent toujours en Asie du Sud (295 millions) et en Afrique sub-saharienne (223 millions) mais même dans cette région, la part de la population sous-alimentée a fortement diminué sur les deux dernières décennies, de 32,7% à 24,8% de la population totale.