17.000 logements sociaux au Cameroun dès 2013

Le budget programme 2013 du Cameroun présenté aux députés donne également la priorité à l’approvisionnement en eau potable, aux infrastructures routières, à l’agriculture et à l’énergie.

Devant les représentants du peuple le 26 novembre 2012, le premier ministre du Cameroun, n’avaient d’yeux que pour ses notes. Yang Philemon venait soumettre à l’appréciation des députés la proposition de budget du gouvernement pour la nouvelle année.

Pendant plus d’une heure, le chef du gouvernement a d’abord ressassé les réalisations du budget du budget 2012 qui s’élevait à 2800 milliards de cfa, grâce auquel le taux de croissance du Pib réel est parti de 4,1% en 2011 à 5,1% en 2012. Un taux insuffisant, à reconnu le premier Ministre, pour atteindre les objectifs de développement du Millénaire en 2015.

En 2013, le nouveau budget s’élève en recettes et dépenses à 3 236 milliards de f CFA, soit une augmentation de 436 milliards de f CFA. En termes de priorités, le gouvernement compte faire construire 17.000 logements sociaux dans les métropoles de Douala et Yaoundé, le second pont sur le fleuve wouri à Douala, de nouveaux barrages hydro-electriques et augmenter la fourniture en eau potable à hauteur de 410 milliards de f CFA et augmenter la production des principales cultures.

Ces réalisations ne sont pas gratuites. En effet, à en croire le chef du gouvernement, le Cameroun à travers ce budget compte atteindre une croissance globale de 6,1%. « Ce chantier ne saurait être l’affaire des seuls pouvoirs publics. Chacun d’entre nous doit apporter sa pierre à la construction d’une croissance économique soutenue et durable », a indiqué Yang Philemon pour inviter à l’effort à fin que le Cameroun soit un pays en 2035.

El christian

close
close