Un Incident de tuyau de la SEEG Prive Libreville d’Eau

La principale conduite d’eau de Ntoum de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), endommagé depuis quatre jours (mardi 23 octobre) à la suite d’une suite des pluies diluviennes qui s’abattent depuis une certains temps au Gabon prive Libreville du précieux liquide.

Selon un communiqué du ministère des ressources hydrauliques, cette situation pourrait durer jusqu’à lundi prochain.

D’après le ministère, la cassure de la principale conduite d’eau vers la capitale a réduit de 2/3 la capacité de production d’eau. Quelques petits quartiers privilégiés de la capitale bénéficient encore de la desserte en eau potable.

Dans un autre communiqué officiel, la SEEG informe sa clientèle que suite à « l’incident ayant affecté et mis hors service la principale conduite de transport de l’eau potable desservant la capitale et ses environs, elle est contrainte de mettre en place un programme rotatif de l’alimentation en eau selon un programme bien concocté ».

Ce casse tête dérange énormément les populations qui ne savent plus à quel saint se vouer, tant la situation est grave. Plusieurs ménages aujourd’hui manquent d’eau. Certaines familles recourent désormais aux eaux des puits tandis que d’autres ayant assez des moyens s’abreuvent avec des bouteilles d’eau minérale achetées en gros.

Cette situation, indique le ministère de des ressources hydrauliques pourrait encore perdurer jusqu’à la semaine prochaine.

De notre correspondant au Gabon, Fabrice MIKOMBA

close
close