Un câble à fibre optique relie désormais la RD Congo au Congo-Brazzaville

La République démocratique du Congo et le Congo-Brazzaville sont désormais reliés par un câble sous-marin à fibre optique.

Le 4 septembre, Kin-Kiey Mulumba, le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la Communication de la RD Congo et Thierry Moungalla , son homologue congolais, ont assisté aux travaux de pose de connexion de ce câble.

L’interconnexion de ces deux pays par leur capitale ouvre la voie au système WACS du câble à fibre optique posé dans l’océan Atlantique. Par cette nouvelle infrastructure, la SCTP et Congo Télécom, les deux entreprises publiques de télécommunications de la RDC et du Congo-Brazzaville peuvent maintenant se repositionner au plan international.

La liaison par câble sous- fluvial à fibre optique permettra à la RD Congo et au Congo de se doter des infrastructures modernes de télécommunications et de faire bénéficier à leurs populations réciproques des applications TIC comme la TNT, le e-learning, la e-banking, la télémédecine, le e-commerce, etc.

Connectés par câble coaxial à l’époque coloniale, ensuite par satellite en passant par Paris et Bruxelles pour revenir en Afrique, puis par faisceau hertzien, la RD Congo et le Congo-Brazzaville font leur entrée dans la technologie de pointe. Ce sont les techniciens chinois qui ont effectué les travaux du nouveau câble sous-fluvial à fibre optique.

Thierry Barbaut
www.agenceecofin.com