Fierté levantine, voici le Sursock Museum

Fierté levantine, voici le Sursock Museum que dirige Zeina Arida.

Précipité de civilisation, limon de l’histoire, visions facettées : ‘un passé pas si tranquille’. Celui – assemblé comme un livre d’images susceptible de réanimer la mémoire étouffée – de luttes politiques lointaines, piquetées au grain Kodachrome. L’âge des combats anti-impérialistes et des mobilisations pour la Palestine, comme au printemps 78 à l’Université arabe de Beyrouth, quarante ans déjà. Pour les curatrices Kristine Khouri et Rasha Salti, l’entrelacs de l’enquête Past Disquiet dessine d’étonnants spectres – comme l’Alexandrin Claude Lazar – et de hautes luttes.

A vivre en ce palais aux volumes nouveaux signés Jean-Michel Wilmotte et Jacques Aboukhaled.

# Museu d’Art Contemporani de Barcelona (MACBA) Sharjah Art Foundation @Arab Image Foundation

Article précédentLa course pour l’accès à l’électricité
Prochain articleDigital Africa 3ème édition
Vincent Garrigues
Diplômé de l'ESJ-Paris, il a travaillé plus de 15 ans dans l'audiovisuel public -notamment au service Afrique de Radio France Internationale- après avoir été notamment correspondant étranger et reporteur à Londres, Nouméa, Johannesburg et Tanger. Il a ensuite rejoint les services du ministère des Affaires étrangères au sein des ambassades de Pretoria et d'Alger en tant qu'attaché audiovisuel et culturel en charge de la coopération dans le domaine des médias, du cinéma, de la mode, de la photo, du livre et du débat d'idées. Aujourd'hui directeur associé du cabinet de conseil en communication Meroe Global, il a dirigé le pôle Afrique et Moyen-Orient chez Reputation Squad après avoir été conseiller en stratégie de communication auprès de la République gabonaise. Il a précédemment été engagé dans la communication de grands événements sportifs, de festivals et de chambres consulaires. Vincent Garrigues est l'auteur d'une dizaine de guides et récits de voyage, dont des titres consacrés aux Émirats arabes unis, à Oman et à l'Afrique du Sud.