Nokia 103 : un mobile ultra low cost a 16 euros !

Ce mobile destiné aux pays en voie de développement offre une configuration rudimentaire basée sur un écran 1,3 pouce monochrome. Son prix de vente sera de 16 euros.

Nokia a présenté hier l’un des mobiles les moins chers du marché destiné aux pays en voie de développement. Il s’agit du 103, un mobile tournant sous Série 30 avec une configuration que l’on n’avait plus l’habitude de voir : écran 1,3 pouce monochrome, bi-bande GSM 900/1800 et des dimensions rondelettes (107.2mm x 45.1mm x 15.3mm).

Le sympathique Nokia 103

L’appareil est traité pour résister à la poussière et aux rayures, et sa batterie lui assure une autonomie annoncée de 11 heures en conversation et 27 jours en veille.

Seuls petits extras, une lampe de poche, intégrée quelques jeux préinstallés et une radio FM. Prix de ce Nokia 103, seulement 16 euros. Le mobile est déjà disponible au Nigéria et devrait arriver sur d’autres marchés dans le courant de ce trimestre.

(Eureka Presse)

Ce qui n’efface hélas pas les trés mauvais chiffres du groupe:

Le Finlandais a révisé à la baisse ses prévisions de résultats pour le premier trimestre 2012 en raison de ventes moins bonnes que prévu. En trois mois, Nokia n’a vendu que 2 millions de Lumia, ses smartphones sous Windows Phone.

La nouvelle a fait l’effet d’un coup de tonnerre à la Bourse d’Helsinki. L’action Nokia a perdu plus de 18% à 3,12 euros après que le groupe a publié une nouvelle alerte sur ses résultats. Le Finlandais, qui doit publier ses résultats trimestriels le 19 avril, a annoncé une contre-performance pour sa division de téléphones mobiles (Devices & Services).

Cette division a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros. Sur la période, Nokia a vendu 71 millions de téléphones mobiles. Mais le problème est que le fabricant n’a vendu que 12 millions de smartphones dont seulement 2 millions de Lumia, le téléphone qui était censé marquer son renouveau. Avec ces chiffres, Nokia devrait être très loin derrière Apple et Samsung.

Nokia explique avoir subi les effets de plusieurs facteurs extérieurs, dont le dynamisme de ses concurrents et une baisse des marges brutes, particulièrement sur le segment des smartphones. En conséquence, la marge opérationnelle de cette division devrait être négative à -3%, tandis que le groupe pensait qu’elle serait équilibrée ou légèrement positive. Pire, Nokia estime que la perte opérationnelle de cette division au deuxième trimestre devrait être égale ou supérieure à celle des trois premiers mois de l’année.

Optimiste, Stephen Elop, le PDG canadien souligne que «les résultats financiers décevants du premier trimestre pour notre division Devices & Services et nos prévisions pour le deuxième trimestre illustrent que cette division est en pleine transition».

Le bug américain du Lumia 900

Le groupe précise qu’il poursuit sa politique de réduction des coûts et qu’il continuera à lancer des nouveaux appareils dans sa gamme Lumia, ses smartphones sous Windows Phone. Nokia a d’ailleurs dévoilé ce mercredi son dernier né, un Lumia 610 NFC (doté d’une fonction paiement sans contact), qui sera lancé au troisième trimestre avec Orange.

Cerise sur le gâteau, à peine lancé aux États-Unis, le Lumia 900, vanté comme l’outil de reconquête du marché, présente un bug et pas des moindres: après avoir été éteint, passé en mode avion, ou même avoir simplement perdu le réseau, le mobile n’arrive plus à se reconnecter!

Source: www.lefigaro.fr

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique -#Numérique #Innovation #Afrique #Data #Économie #ODD - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.