Pétro-écolo

Les brunes ne comptent pas pour des prunes, eh-eh, refrain connu! A Brazza, un truc ‘énorme’ s’est passé l’autre dimanche : le concours Miss Ecologie.

Les candidates ont fait du jardinage, de la collecte de détritus, un peu de course à pied, bref de vraies belles plantes. Pour la mobilisation de l’opinion autour du réchauffement climatique et des énergies décarbonées, on attend beaucoup de cette élection.

Comme on le voit sur la photo, les filles portent des jeans slims coton-élasthanne fabriqués par des enfants bengali et des chaussures de sport en plastique vendues 100 x leur coût de production asiatique.

Quant aux cheveux, ils sont également en fibres pétro-dérivées et issus d’ateliers chinois. Bref, l’écologie congolaise en majesté.

close
close
Article précédentAfrika Tikkun
Prochain articleAfricarena les startups présentent leur solution
Vincent Garrigues
Diplômé de l'ESJ-Paris, il a travaillé plus de 15 ans dans l'audiovisuel public -notamment au service Afrique de Radio France Internationale- après avoir été notamment correspondant étranger et reporteur à Londres, Nouméa, Johannesburg et Tanger. Il a ensuite rejoint les services du ministère des Affaires étrangères au sein des ambassades de Pretoria et d'Alger en tant qu'attaché audiovisuel et culturel en charge de la coopération dans le domaine des médias, du cinéma, de la mode, de la photo, du livre et du débat d'idées. Aujourd'hui directeur associé du cabinet de conseil en communication Meroe Global, il a dirigé le pôle Afrique et Moyen-Orient chez Reputation Squad après avoir été conseiller en stratégie de communication auprès de la République gabonaise. Il a précédemment été engagé dans la communication de grands événements sportifs, de festivals et de chambres consulaires. Vincent Garrigues est l'auteur d'une dizaine de guides et récits de voyage, dont des titres consacrés aux Émirats arabes unis, à Oman et à l'Afrique du Sud.