Mali : la RDC au « festival sur le Niger »

La République démocratique du Congo a été représentée à la célébration des arts plastiques, la musique, la danse, le théâtre dénommé « festival sur le Niger » qui s’est déroulé du 14 au 19 février 2012 dans la ville malienne de Ségou. Avec son spectacle « Rencontre au pluriel », l’artiste comédien de la République démocratique du Congo, Toto Kisaku Mbengana, a représenté le pays à Ségou (Mali) au festival sur le Niger.

En prélude à cette manifestation, Mamou Daffé, directeur du Festival sur le Niger, Ousmane Simaga, maire de Ségou et Dr Mamadou Fanta Simaga, parrain historique du Festival, ont animé une conférence de presse le 3 février 2012, à la cinémathèque du Musée national du Mali.

Dans le cadre de cette 8ème édition, Ségou a accueilli, en 6 jours, 6 scènes et plus de 250 artistes ayant animés la ville pendant toutes les heures de la journée. Et, parmi ces artistes, les festivaliers ont eu le privilège de découvrir des sommités maliennes comme Salif Keita, Rokia Traoré, Cheick Tidiane Seck, Habib Koité, Baba Cissoko, Boubacar Traoré et Haïra Harby.

Du côté des stars internationales, Ségou a reçu cette année des artistes comme Lokua Kanza de la RDC, Meiwey de la Côte d’Ivoire, Bill Aka Kora du Burkina, Pape Diouf du Sénégal, Sauti Soul du Kenya, Sousou et Maher Cissoko de la Suède et du Sénégal, Becaye Aw de la Norvège et du Sénégal et Heather Maxwell des Etats-Unis. En plus du « Niaga » du Festival qui a regroupé les artistes musiciens originaires de la région de Ségou, le 14 février 2012, au Centre culturel « Kôrè », plusieurs autres artistes maliens ont été programmés pour animer un certain nombre d’espaces aménagés à cet effet à Ségou.

« Création artistique et développement »

« Pour la 8ème année consécutive, la cité historique de Ségou, capitale du royaume bambara, vous invite du 14 au 19 février 2012, à venir célébrer, les arts plastiques, la musique, la danse, le théâtre, en un mot la culture », a, dans son mot d’ouverture, lancé Mamou Daffé, directeur du Festival sur le Niger.

L’édition de 2012 a été placée sous le thème « Création artistique et développement ». Ce thème sera au centre d’un Colloque international, du 16 au 18 février 2012. Le 16 février 2012, au Centre culturel « Kôrè », le Pr Mahamadé Sawadogo du Burkina Faso sera mis à contribution pour traiter le sous thème « Création et changement social », au moment où notre compatriote Amadou Chab Touré traitera de la « Création et Marché ». Le 17 février 2012, Alpha Amadou Sy du Sénégal entretiendra les festivaliers sur le sous-thème : « Création et citoyenneté ». A partir du 18 février 2012, le Colloque va changer de cadre. Conférenciers et festivaliers vont se déporter sur le bateau amarré au Quai des Arts, pour participer aux Conférences flottantes sur le fleuve.

De l’autre côté, la Compagnie de danse du « Kôrè », dans une collaboration avec Anani Dodji Sanouvi du Togo, ont présenté « Kouma Kan Guèlen ». Et Kettly Noël de la Compagnie « Donko Seko » a présenté « Ti Chèlbè ». Pour les contes et légendes, Mama Koné a été en selle pour raconter « Le temps des Chevaliers ». Une autre grande innovation de cette édition, selon Mamou Daffé, a été la Foire d’arts visuels et de la musique qui a démarré le 15 février 2012, au village du Festival à l’Ex-CMDT de Ségou.

Parallèlement à cette foire, les festivaliers ont pu voir les expositions des œuvres réalisées par une panoplie d’artistes maliens et du monde, dans le cadre des « workshops » qui ont été réalisés en amont du Festival.

B. Ipan / Le Républicain

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.