La ville la plus chère du monde: Luanda capitale de l’Angola

Tokyo ne domine plus le classement des métropoles les plus onéreuses pour les expatriés. Elle a été remplacée par la capitale d’un Etat paradoxalement assez pauvre. Retrouvez le Top 10 ici.

Après avoir été détrônée par Tokyo l’an passé, la capitale de l’Angola, Luanda, reprend sa place de ville la plus chère du monde pour les expatriés. C’est ce qui ressort du classement établi par le cabinet britannique Mercer.

luanda-finance-afriqueCette étude, qui couvre quelque 214 villes des cinq continents, prend pour référence la ville de New York et se fonde sur le coût du transport, de la nourriture, de l’habillement, des loisirs, des appareils ménagers et du logement, qui constitue “souvent la dépense la plus importante pour les expatriés”.

Ce constat s’impose notamment à Moscou -qui arrive en deuxième place- où un 3 pièces de luxe se loue 4.600 dollars par mois. Soit 14 fois plus qu’à Karachi au Pakistan. D’ailleurs le Top 5 est entièrement constitué de villes où les loyers atteignent des niveaux bien plus élevés encore qu’à Paris: Tokyo (Japon, 3e), N’Djamena (Tchad, 4e) et Singapour (Singapour, 5e). Premier de la liste, la capitale de l’Angola confirme évidemment la règle.

“Malgré son statut d’important pays producteur de pétrole en Afrique, l’Angola est un pays relativement pauvre mais hors de prix pour les expatriés qui cherchent des logements sécurisés qui sont très rares et très coûteux”, explique Barb Marder, senior partner à Mercer.

1,54 dollar le café à Managua contre 8,29 dollars à Moscou

Outre la question du logement, les différences de coût de la vie sont très importantes pour les expatriés d’un pays à l’autre. C’est pourquoi cette étude “vise à aider les gouvernements et entreprises multinationales à évaluer le montant des primes d’expatriation pour leurs salariés en mobilité internationale”.

Car s’il faut débourser 1,54 dollar à Managua (au Nicaragua) pour un café, son prix atteint la somme incroyable de 8,29 dollars à Moscou ; un hamburger coûte 3,62 dollars à Calcutta en Inde contre 13,49 dollars à Caracas au Venezuela ; et enfin un ticket de cinéma 5,91 dollars à Johannesburg (Afrique du Sud) contre 20,10 dollars à Londres (Royaume-Uni).

Les variations monétaires -déterminées par rapport au dollar américain dans l’étude- influent également sur le classement. Et notamment en Europe “où le coût de la vie de certaines villes a augmenté en raison de la légère appréciation de devises locales par rapport au dollar”, indique Nathalie Constantin-Métral, analyste senior chez Mercer et coordinatrice de l’enquête, citée dans le communiqué.

Ainsi quatre villes figurent dans le top 10 malgré les hausses de prix modérées dans la plupart des pays européens. Et la Suisse reste l’un des Etats les plus coûteux pour les expatriés (Genève 7e, Zurich 8e, Berne 9e), malgré la robustesse du franc suisse.

villes-cher-monde

L’intégralité de l’étude ICI

Thierry Barbaut