Le Chef de l’Etat gabonais rehausse d’une pierre blanche le 50ème anniversaire de la COMILOG à Moanda

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a procédé vendredi à la pose de la future école des mines de Moanda dans la principale ville économique de la province du Haut-Ogooué situé au sud-est du Gabon avant de s’envoler pour Kinshasa pour participer au 14ème Sommet de la Francophonie qui tient ses assises en République Démocratique du Congo (RDC) du 12 au 14 octobre 2012 sous le thème «Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale ». 

Le principal temps fort du 50ème anniversaire de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), a été la pose de la première de la future école des mines de Moanda par Ali Bongo Ondimba.

Ce projet qui a été créé par décret ministériel en 2010, cadre parfaitement avec l’un des trois piliers de la politique du Chef de l’Etat gabonais à savoir : le « Gabon industriel » à forte valeur ajoutée.

Cette sera spécialisée dans la formation aux métiers de la métallurgie pour permettre dans la perspective de la mise en production du complexe métallurgique de la COMILOG qui comprend deux usines dont une de silico-manganèse et une de manganèse métal.

L’école bénéficiera de l’accompagnement des facultés ou écoles des mines de Nancy, de Paris ou de Montpellier 2. La première rentrée se fera en septembre 2015.

La COMILOG, filiale du groupe français ERAMET, exploite le manganèse depuis 1960 au Gabon, dans la zone de Moanda notamment.

Elle est le 2ème producteur mondial du manganèse. Pour l’année 2012, la COMILOG ambitionne de porter sa production de manganèse à 4 millions de tonnes.

De notre correspondant au Gabon, Fabrice MIKOMBA.
www.info-afrique.com

close
close