La CITOYENETE DES ENTREPRISES au Congo Brazzaville

Ce 05 Novembre 2012, l’operateur pétrolier Soco Exploitation et Production Congo (SOCO EP Congo) à  travers son Directeur Général Serge LECOST a procédé à la remise d’un module mère et enfant au Centre de Santé  Intégré de Madingo -Kayes du département du Kouilou d’un cout de 600 millions de dollars.

Cela est la  nième preuve s’il fallait nous en convaincre de la participation entrepreneuriale des compagnies dans la Politique de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Nombreux sont les entreprises privées qui participent à la RSE notamment les opérateurs pétroliers ( Total, ENI Congo, Chevron) sont liés dans le cadre de leur exploitation par des accords de partage de production pétrolière avec le Ministère des hydrocarbures du Congo. C’est d’ailleurs dans ce contexte que SOCO EP Congo a fait ce don pour obtenir son permis d’exploitation marine 4. Les compagnies pétrolières se sont impliquées particulièrement dans l’assistance des populations  sinistrées par les événements du 04 mars 2012. Les opérateurs de téléphonie mobile s’illustrent vivement dans la transformation du milieu social, l’opérateur mobile MTN-Congo à travers sa fondation est le sponsor officiel du championnat national de football du Congo en compensation  de la réduction de la fiscalité en sa faveur conformément à la législation congolaise. Les sociétés d’exploitation minière et forestières contribuent à la construction des infrastructures comme les routes, les écoles et les centres de santé et la fourniture des tables bancs conformément aux cahiers de charges qui leurs sont soumis.

Du coté des Entreprises Publiques à caractère Commercial et Industriel (EPIC), la politique de la RSE est inexistante. Même auprès de l’opérateur pétrolier public, la Société Nationale des Pétrole du Congo (SNPC). Autrefois, la Loterie Nationale du Congo (Ex LONACO) aujourd’hui Congolaise de Gestion des Loterie (COGELO) contribuait  aux œuvres sociales surtout dans le domaine de la santé tout comme l’Assurance et la Réassurance du Congo (ARC) soutenait les activités scolaires en faisant des dons aux écoliers pour encourager le mérite à l’école. Aujourd’hui tout cela n’est que du passé. Et pourtant de nombreuses sociétés d’Etat réalisent de gros bénéfices et dégradent l’environnement sociale et l’écologique pendant des accidents.

L’argument qui consiste à confondre l’intervention de l’Etat dans les œuvres sociales à la place des sociétés d’Etat ne tient pas puisqu’il s’agit de deux personnalités distinctes. Une entreprise publique qui exerce le commerce demeure régit par le droit privé.

 

 

 

 

close
close