Info Afrique en soutien aux populations des Philippines suite au typhon Haiyan

Info Afrique lance une campagne de récolte de dons.

Plus de 10 000 morts suite au terrible Typhon Haiyan

Des villages entiers, noyés sous les vagues, ont été rayés de la carte.

Haiyan, l’un des typhons les plus violents Ă  avoir touchĂ© terre, a balayĂ© les Philippines vendredi et samedi, causant la mort d’«au moins 10.000 personnes dans le centre du pays», selon un chiffre non officiel de la police. Mais le bilan pourrait encore s’alourdir, de très nombreuses communautĂ©s restant injoignables ce Lundi matin.

Ă€ ce stade, aucun Français ne figure parmi les victimes, selon le quai d’Orsay.

• Aux Philippines, la désolation

Philippines TyphoonLe cyclone a dĂ©truit 70 Ă  80% des rĂ©gions qu’il a traversĂ©es vendredi et samedi dans la province de Leyte, au centre du pays, selon un responsable de la police locale.

Les secours d’urgence ont du mal Ă  atteindre les villages ravagĂ©s le long de la cĂ´te. Les habitants hĂ©bĂ©tĂ©s sont Ă  la recherche de leurs proches disparus ou en quĂŞte de vivres.

La plupart des morts semblent avoir été causés par la montée des eaux charriant des débris décrite par plusieurs personnes comme ressemblant à un tsunami, avec des maisons rasées et des milliers de personnes noyées.

Des vents atteignant 313 km/h avec des points Ă  378 km/h ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s et la montĂ©e des eaux a englouti des localitĂ©s situĂ©es jusqu’Ă  un kilomètre Ă  l’intĂ©rieur des terres.

«Nous avons eu une réunion la nuit dernière avec le gouverneur et les autres responsables. Le gouverneur a dit que selon les estimations, 10.000 personnes sont mortes», a déclaré le commissaire Soria. «Les dégâts sont énormes.»

Si le bilan des 10.000 morts se vĂ©rifie, Haiyan sera la catastrophe naturelle la plus grave de l’histoire rĂ©cente des Philippines. La prĂ©cĂ©dente date de 1976, lorsqu’un sĂ©isme et un tsunami avaient causĂ© la mort d’environ 8000 personnes sur Mindanao, une Ă®le du sud.

• Le Vietnam bientôt balayé

typhon-haiyanHaiyan s’est beaucoup affaibli pendant sa traversĂ©e de la mer de Chine du Sud. Il se dirige maintenant vers le Vietnam, qu’il devrait toucher lundi matin.

Moins menacĂ© que les Philippines, le pays n’en a pas moins conduit une des opĂ©rations d’Ă©vacuation les plus importantes de son histoire, selon la presse officielle.

Quelque 174.000 foyers des zones les plus vulnérables, soit 600.000 habitants, ont été déplacés vers des abris situés en hauteur.

200.000 personnes ont toutefois Ă©tĂ© dĂ©jĂ  autorisĂ©es Ă  rentrer chez elles en raison d’un changement de trajectoire de la tempĂŞte.

«Haiyan doit toucher terre lundi à 07H GMT (14H en France), avec des vents à 74 km/h, soit bien moins violents que les pointes de plus de 300 km/h enregistrées aux Philippines vendredi», ont tenu à préciser les autorités, se voulant rassurantes.

• L’aide internationale s’organise

Face Ă  l’ampleur de la catastrophe, plusieurs pays ont dĂ©jĂ  proposĂ© leur aide.

La Commission europĂ©enne a annoncĂ© dimanche matin dĂ©bloquer 3 millions d’euros. «La Commission a envoyĂ© une Ă©quipe pour assister les autoritĂ©s, et nous sommes prĂŞts Ă  contribuer aux secours par une aide d’urgence», a fait savoir samedi son prĂ©sident, JosĂ© Manuel Barroso.

Les États-Unis vont fournir des hĂ©licoptères, des avions, des navires et des Ă©quipements destinĂ©s Ă  la recherche et au sauvetage, après une demande de Manille. L’Australie et la Nouvelle-ZĂ©lande ont accordĂ© dimanche une aide de près d’un demi-million de dollars (370.000 euros), allouĂ©s Ă  la Croix Rouge de l’archipel.

Le pape François a appelĂ© dans un tweet les catholiques Ă  prier pour les victimes et le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral des Nations unies, Ban Ki-moon, s’est dit «profondĂ©ment attristĂ© par l’ampleur des pertes humaines».

De son cĂ´tĂ©, le PAM (Programme alimentaire mondial), une agence de l’ONU, est en train d’organiser le transfert de 40 tonnes d’aide alimentaire. L’UNICEF, l’agence onusienne pour l’enfance, a dĂ©jĂ  prĂ©parĂ© 60 tonnes de matĂ©riels de santĂ© et de survie qui partiront d’un de ses centres de logistique Ă  Copenhague et devraient arriver aux Philippines mardi.

Faire un DON en soutien aux populations des Philippines: