Flash: Sud-Soudan: le HCR conseille de fuir

Le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a lancé aujourd’hui un cri d’alarme, appelant les 16.0000 réfugiés soudanais installés dans les environs du camp de Yida au Soudan de Sud à quitter les lieux en raison des récents affrontements dans la région.

“La vie des réfugiés est en jeu. Nous leur demandons de se déplacer”, a déclaré à la presse une porte-parole du HCR, Melissa Fleming. “Nous les exhortons à se déplacer dans un autre camp”, a-t-elle insisté.

Préoccupations aggravées

Les préoccupations du HCR se sont “aggravées suite aux informations faisant état de nouveaux affrontements hier (lundi, ndlr) entre les forces armées nationales du Soudan et du Soudan du Sud dans la région du lac de Jau et dans d’autres régions frontalières”.

A Yida, zone frontalière située dans l’Etat de l’Unité, au Soudan du Sud, le HCR distribue de l’aide à quelque 16.000 réfugiés ayant fui la violence dans les montagnes du Nuba, au Kordofan-Sud, au Soudan.

Ajout du 27/03/2012 a 13h27:
Des avions soudanais ont bombardé aujourd’hui, pour le deuxième jour consécutif, l’Etat frontalier d’Unité, une zone pétrolifère au Sud-Soudan, au lendemain de combats au sol entre les armées de Khartoum et Juba, a annoncé à l’AFP un ministre de l’Etat d’Unité. “Ce (mardi) matin, nous avons entendu le retour de (bombardiers) Antonov, ils ont lâché deux bombes”, a déclaré Gideon Gatpan, ministre de l’Information de l’Etat d’Unité.

www.afp.fr