Fermeture de la chasse au CONGO Brazzaville

 

Conformément  au décret de 1972, la chasse est fermée sur tout le territoire du Congo à compter  du 01 Novembre 2012 au 31 Avril 2013.Ceci pour garantir le renouvellement de la faune et la préservation de la biodiversité des espèces. Pour cela l’Etat a interdit le braconnage  et mis un arsenal  répressif à la disposition des agents des eaux et forêts du Ministère de l’Economie forestière et des gardiens de l’environnement dits les eco-gardes.

Il n’en reste pas moins que cette prohibition est perçue comme un facteur d’appauvrissement des populations qui ne dépendent que des ressources de la forêt. Tout comme le Développement Durable en soi est perçu comme un mécanisme qui consiste à affamer les générations actuelles pour nourrir les générations futures. L’Etat semble méconnaitre le droit des populations lorsqu’il fixe unilatéralement les restrictions à  l’accès aux ressources naturelles dont la forêt, au contrôle des bêtes sans respect de la vie privée des paysans. L e paysan assiste impuissant non seulement au saccage de ses plantations par des animaux dits protégés car sa réaction encours une peine de prison dans certaines circonstances la mort quitte à relancer le débat de l’humain et de l’inhumain soulevé par le Professeur DELMAS –MARTY dans le cours d’internationalisation du droit au Collège de France mais  également à l’affairisme des eco-gardes  sur les ressources naturelles qu’ils sont sensés garder. L’Etat  ne tient pas compte de l’amélioration des conditions de vie des populations locales lorsqu’il attribue le permis d’exploitation aux sociétés d’exploitation forestières même si les cahiers de charges obligent  l’entreprise exploitante, il n’en demeure pas moins qu’il n’ya pas de suivi.

En effet, aucune mesure de substitution n’est prise pour suppléer les activités interdites aux paysans. En réalité l’Etat devrait subventionner l’élevage à la place de la chasse et la domestication des espèces végétales et animales sauvages et promouvoir la création des entreprises à vocation agropastorale.

Pour être complet sur la protection de la biodiversité, le 06 novembre 2012 consacrée à la journée nationale de l’arbre le Congo a procédé au planting des arbres sur tout le territoire national pour préserver sa flore.

 

 

 

close
close