Cassin

Cette “chancelante équivocité du monde” (H. Arendt). La danseuse d’Alger, la marcheuse de Khartoum, ces femmes dans le vent de l’histoire. Comme aussi Barbara Cassin, la magnifique philologue, jeune amie de Char, reçue à l’Académie française.

Uniforme taillé par Jean Patou, l’homme du soleil de Chaldée ; épée gravée de la formule “Plus d’une langue”, pour dire avec Desmond Tutu la force diverse du logos, ce langage qui “fait les choses et construit la réalité”.

Cassin souligne l’importance de la francophonie, troisième voie entre la globalisation anglo-saxonne et les civilisations-langues immémoriales.

Vincent Garrigues
Diplômé de l'ESJ-Paris, il a travaillé plus de 15 ans dans l'audiovisuel public -notamment au service Afrique de Radio France Internationale- après avoir été notamment correspondant étranger et reporteur à Londres, Nouméa, Johannesburg et Tanger. Il a ensuite rejoint les services du ministère des Affaires étrangères au sein des ambassades de Pretoria et d'Alger en tant qu'attaché audiovisuel et culturel en charge de la coopération dans le domaine des médias, du cinéma, de la mode, de la photo, du livre et du débat d'idées. Aujourd'hui directeur associé du cabinet de conseil en communication Meroe Global, il a dirigé le pôle Afrique et Moyen-Orient chez Reputation Squad après avoir été conseiller en stratégie de communication auprès de la République gabonaise. Il a précédemment été engagé dans la communication de grands événements sportifs, de festivals et de chambres consulaires. Vincent Garrigues est l'auteur d'une dizaine de guides et récits de voyage, dont des titres consacrés aux Émirats arabes unis, à Oman et à l'Afrique du Sud.