Espèce de bachi-bouzouk !

Souvenir tintinesque du Crabe aux pinces d’or, Haddock toujours aussi énervé

Savez-vous que les bachi-bouzouks défilent aujourd’hui sur les Champs-Elysées ?

Descendants des cavaliers mercenaires de l’empire ottoman, les spahis sont depuis longtemps entrés dans la légende. Deux de leurs hommes ont perdu la vie à Menaka au Mali, pour Barkhane. Unité de la cavalerie blindée, compagnon de la Libération, engagé notamment fin 1940 dans la campagne d’Erythrée contre les fascistes italiens, le 1er régiment de spahis porte les attributs en or hérités des troupes d’Algérie et la tenue orientale.

Leurs frères sénégalais, immortalisés par Pierre Loti, forment aujourd’hui la garde présidentielle. Créateur du corps en 1831, le Corse Vantini fut enlevé par les pirates, placé au service du Bey, converti à l’islam sous le nom de Yusuf.

Prolongeant sa mémoire, le 1ere classe Yusuf-le-bélier est depuis lors la mascotte des spahis.

Vincent Garrigues, Reputation Squad
Diplômé de l'ESJ-Paris, il a travaillé plus de 15 ans dans l'audiovisuel public -notamment au service Afrique de Radio France Internationale- après avoir été notamment correspondant étranger et reporteur à Londres, Nouméa, Johannesburg et Tanger. Il a ensuite rejoint les services du ministère des Affaires étrangères au sein des ambassades de Pretoria et d'Alger en tant qu'attaché audiovisuel et culturel en charge de la coopération dans le domaine des médias, du cinéma, de la mode, de la photo, du livre et du débat d'idées. Il dirige le pôle Afrique et Moyen-Orient chez Reputation Squad après avoir été conseiller en stratégie de communication auprès de la République gabonaise. Il a précédemment été engagé dans la communication de grands événements sportifs, de festivals et de chambres consulaires. Vincent Garrigues est l'auteur d'une dizaine de guides et récits de voyage, dont des titres consacrés aux Émirats arabes unis, à Oman et à l'Afrique du Sud.

Commentaires