Cyber Sécurité: Failles de sécurité massives pour l’Internet Africain d’aprés le géant Symantec

Un rapport sur les menaces Internet a été publié. Il ressort de cette enquête que l’Afrique est sérieusement menacée d’après Symantec.

Si le Nigeria occupe la 7ème place parmi les pays où le risque d’attaque est le plus élevé, il est devancé par l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et Maurice.

 

Des pays comme le Kenya, Soudan, Ghana, Cameroun, Ethiopie, Libye, Côte d’Ivoire, Angola, Sénégal, Namibie, Tanzanie, Seychelles, Zimbabwe, Zambie, Ouganda, Botswana, Malawi, Mozambique et la RD Congo viennent après le Nigéria.

cyber sécurité en AfriqueLe rapport de Symantec a révèle les attaques ciblées ont progressé de 42% sur le continent en 2012. 31% de ces attaques, de type cyber-espionnage, ont frappé les entreprises, visant aussi bien les petites que les grandes.

Pour ce qui est des consommateurs, ils sont devenus vulnérables aux virus et autres menaces, particulièrement sur la plateforme Android.

D’après Sheldon Hand, le directeur de Symantec pour les régions Océan Indien, Ouest et Afrique, les statistiques montrent que cette année, les attaques cybercriminelles ne vont pas baisser et de nouveaux moyens vont apparaitre pour voler les informations aux organisations de toutes tailles.

La sophistication des attaques couplée aux complexités actuelles, tels que la virtualisation, la mobilité et le Cloud, requièrent des entreprises des mesures de défense pro-actives profondes pour anticiper sur les attaques.

Thierry Barbaut
Avec Ecfofin.com