CAN 2013, Cameroun-cap vert : le miracle n’a pas eu lieu

Malgré sa victoire (2-1), le Cameroun qui a changé son banc de touche et rappelé des anciens joueurs, n’ira pas à la prochaine coupe d’Afrique des Nations en Janvier 2013 en Afrique du Sud. Après avoir été absent en 2012.

 

Quinze minutes avant la fin du match, les spectateurs ont commencé à vider les gradins, déçus par la prestation des Lions Indomptables du Cameroun qui affrontaient les requins du Cap vert pour le compte du dernier tour éliminatoire de la coupe d’Afrique des Nations Afrique du sud 2013. Au match-aller, le cap vert avait pris une sérieuse avance en battant le Cameroun (2-0). Pour se qualifier, les Lions devaient marquer trois buts sans en encaisser.

Avant ce match retour, le sélectionneur d’origine française Denis Lavagne a été limogé au profit d’un banc de touche 100% camerounais. Ce n’est pas tout. Par mi les joueurs sélectionnés pour ce match couperet, le capitaine Samuel Eto’o qui marquait son retour en sélection après une suspension de huit mois et d’autres anciens joueurs.

Mais à la 13 e minute du match retour du 14 octobre, les requins ouvrent le score à la suite d’un coup franc. Un scenario inattendu qui laisse environ 80.000 spectateurs présents au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé sans voix. Il ne fallait désormais plus seulement trois mais quatre buts au Cameroun pour rejoindre des ténors tels la Cote d’ivoire, le Nigeria, le Ghana, le Maroc, etc en Afrique du Sud. Mission impossible puisque malgré l’égalisation puis la victoire (2-1), les Lions sortent du stade la queue entre les jambes.

Deux CAN successives sans les Lions, les inquiétudes gagnent les supporters qui commencent à douter de la capacité de cette équipe à se qualifier pour la prochaine coupe du Monde au Brésil en 2014.  Beaucoup ne savent quand cette traversée du désert va prendre fin.

El Christian      

close
close