Brazzaville: 32 morts dans le crash d’un avion cargo

L’accident de l’avion cargo qui s’est écrasé vendredi soir sur  l’aéroport de Brazzaville est passé à 32 tués et une trentaine de  blessés, alors que les recherches se poursuivent autour de la carcasse de  l’appareil. Selon un source à la morgue municipale, “32 corps ont été sortis  des décombres dont 15 (ont été) identifiés” pour l’instant. Un précédent bilan de sources hospitalières faisait état de 27  morts.

L’équipage et les passagers, sept personnes au total dont cinq de  nationalité arménienne, sont toutes décédées. Les autres victimes sont des  habitants du quartier de la capitale congolaise où l’avion s’est écrasé. Selon le ministère arménien des Affaires étrangères, l’avion  appartenait à la compagnie aérienne arménienne Rij Airways, spécialisée dans le  transport de fret. L’accident a fait également une trentaine de blessés qui sont  hospitalisés dans les différents hôpitaux de la ville.
L’enquête ouverte après l’accident se déroule “normalement”, a  affirmé samedi le président Denis Sassou Nguesso, qui s’est rendu sur place. “Le  gouvernement doit assumer toutes ses responsabilités,” a-t-il poursuivi,  évoquant aussi “les responsabilités de la compagnie”.
Deux des quatre enregistreurs de vol de l’appareil, un Iliouchine  T76, ont été retrouvés. Les deux autres ont été repérés, a dit à l’AFP un  responsable du bureau central des accidents (BCA). “Nous allons les mettre sous scellés parce que nous n’avons pas de  bureau spécialisé pour en faire la lecture”, a-t-il ajouté, précisant que les  enregistreurs seraient envoyés en Russie.
Dimanche, plusieurs dizaines de badauds continuaient à s’amasser  sur le lieu de l’accident, alors que les agents de la Croix rouge congolaise  fouillaient les débris. La queue de l’avion, qui s’est écrasé avant de s’enflammer, se  trouve dans un ravin dominé par des hautes herbes. Une partie de la carlingue  est accrochée à un manguier. Des ailes et des réacteurs sont éparpillés sur plus  de 100 mètres. Des voitures, des marchandises et des boites de cartouches de  chasse que transportait cet avion jonchent encore le sol.
Il avait décollé de Pointe-Noire, la seconde ville du pays sur la  côte atlantique, en fin d’après-midi vendredi et a été surpris par un orage à  l’atterrissage. Il a heurté plusieurs maisons d’habitation et s’est écrasé dans  un ravin avant de s’enflammer.
L’accident s’est produit à environ 400 mètres de la piste, séparée  du lieu du drame par une avenue en plein travaux d’aménagement et très  fréquentée.
Thierry Barbaut
Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique -#Numérique #Innovation #Afrique #Data #Économie #ODD - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.