Vieux crayon

L’art premier, le vrai, le premier connu, est africain. Il attendait depuis 73 000 ans que Christopher Henshilwood le découvre au fond d’une grotte, à Blombos à l’est du Cap.

Près de trente ans se sont écoulés depuis la trouvaille, le temps long de la science pour ‘prouver’ le caractère symbolique de l’œuvre.

Un Homo sapiens a bel et bien utilisé une pointe d’ocre pour oser l’abstraction, un croisillon formé par neuf lignes tracées sur une roche siliceuse lissée.

Des travaux publiés dans Nature, auxquels ont notamment participé les labos Pacea et Traces du CNRS – Centre national de la recherche scientifique. (Francesco d’ErricoAlain QueffelecLuca Pollarolo)

http://www.cnrs.fr/fr/decouverte-du-plus-ancien-dessin-au-crayon

Article précédentUne année record pour les envois de fonds
Prochain articleTrop bouche
Vincent Garrigues
Diplômé de l'ESJ-Paris, il a travaillé plus de 15 ans dans l'audiovisuel public -notamment au service Afrique de Radio France Internationale- après avoir été notamment correspondant étranger et reporteur à Londres, Nouméa, Johannesburg et Tanger. Il a ensuite rejoint les services du ministère des Affaires étrangères au sein des ambassades de Pretoria et d'Alger en tant qu'attaché audiovisuel et culturel en charge de la coopération dans le domaine des médias, du cinéma, de la mode, de la photo, du livre et du débat d'idées. Aujourd'hui directeur associé du cabinet de conseil en communication Meroe Global, il a dirigé le pôle Afrique et Moyen-Orient chez Reputation Squad après avoir été conseiller en stratégie de communication auprès de la République gabonaise. Il a précédemment été engagé dans la communication de grands événements sportifs, de festivals et de chambres consulaires. Vincent Garrigues est l'auteur d'une dizaine de guides et récits de voyage, dont des titres consacrés aux Émirats arabes unis, à Oman et à l'Afrique du Sud.