ONG, les pays richent investissent au détriment de l’Afrique

Sur 150 milliards d’aide c’est 50 milliards de bénéfice pour les pays riches au détriment des pays “pauvres”…

ONG riches et pauvresSi l’on en croit le rapport dévoilé ce mois-ci par plus de 10 ONG d’Afrique et de Grande Bretagne l’Afrique perdrait 30% des fonds qui lui serait alloué par les “pays du nord” ou “pays riches”…

C’est donc un rapport accablant et complexe que ces ONG dénoncent, un fait connu et mis souvent sous le silence tant il dénonce un système pervers.

Ce rapport accablant présente une somme de 50 milliards d’euros qui serait ainsi récupéré par les ONG “du nord” sur un montant global de 150 milliards.

 

Citons un extrait du rapport:

 « Les gouvernements riches mettent en avant leur générosité tout en aidant simultanément leurs entreprises à piller les ressources de l’Afrique subsaharienne; les compagnies communiquent sur leur responsabilité sociétale alors qu’elles rapatrient leurs profits via des paradis fiscaux ; les riches philanthropes donnent de l’argent aux africains, tandis que leurs sociétés opérant sur le continent pratiquent l’évasion fiscale »

Le titre du rapport: « Comptes honnêtes : la vraie histoire de milliards de dollars perdus par l’Afrique »

(Honest accounts ? The true story of Africa’s billion dollar losses)…

 

“Une grande partie de ces fonds est emprunté et réinvestit rendant possible un cercle vicieux entre aide et dépendance.”

Les flux financiers de 150 milliards d’euros sont notamment une combinaison de prêts, d’investissements étrangers et d’aide publique au développement, d’envois de fonds des migrants…

Les flux sortants proviennent des flux financiers illicites, des remboursements de la dette, de la fuite des cerveaux, des coûts injustes de l’adaptation au changement climatique, la pêche illégale, du pillage des ressources forestières etc…

Les ONG ayant réalisé le rapport, et parmi lesquelles figurent Health Poverty Action, World Development Movement, African Forum and Network on Debt and Development, Friends of the Earth Africa, Tax Justice Network, notent que les populations africaines seront privées à ce rythme de 580 milliards de dollars au cours des dix prochaines années.

Parmi les Ong ayant rédigé le rapport figurent Health Poverty Action, World Development Movement, African Forum and Network on Debt and Development, Friends of the Earth Africa, Tax Justice Network.

Ils expliquent que : « Les notions d’aide et de charité permettent en réalité aux gouvernements des pays riches et aux multinationales de continuer à piller l’Afrique derrière un faux voile de générosité ». Et ils préviennent que si rien n’est fait pour arrêter la saignée  plus de 580 milliards de dollars vont être soutirés aux pays pendant  la prochaine décennie.

Mireille Modoi pour Info Afrique