7 ans après, l’eau coule à nouveau à l’hôpital régional de Port- Gentil

L’eau, source de vie, coupée quasiment depuis 7 ans à l’hôpital de Port-Gentil,  capitale économique du Gabon (ouest),  coule à nouveau  et à flot des robinets de cette structure hospitalière au grand bonheur du personnel médical et des patients.

Le manque de pression d’eau depuis 2005 dans le centre hospitalier de la deuxième ville du Gabon,  a conduit  le Directeur général du CHR, Ferdinand Moukagni Nzamba et ses collaborateurs à mener une réflexion pour remédier au problème,  d’où la cérémonie sobre du vendredi 19 octobre pour saluer le retour de l’eau.

Cette pénurie d’eau obligeait les parents des patients de venir à l’hôpital avec des récipients pleins d’eau. Et cela fâchait non seulement les malades, mais aussi le personnel en service. Le problème était souvent remis sur la table des revendications des syndicalistes.

Arrivé il y a deux mois et demi à la tête de cette administration médicale, F. Moukagni Nzamba veut redorer l’image de l’hôpital de Ntchenguè, appellation locale.

« Je vais  m’atteler à corriger tous les manquements urgents et l’arrivée de l’eau apportera le sourire à tous nos usagers », a-t-il souligné.

Le calvaire du ravitaillement  en eau au CHR est désormais un mauvais vieux souvenir. La connexion du principal tuyau d’eau pour la distribution dans les bâtiments se fera dans les touts prochains jours puisque les travaux se poursuivent.

Le CHR de la province de l’Ogooué maritime est opérationnel depuis 2002.

De notre correspondant au Gabon, Fabrice MIKOMBA.

 

 

 

 

 

close
close