Pollution plastique: nouvelle interdiction en France dès 2016, prendre exemple sur le Rwanda ?

Le Rwanda, un des pays d’Afrique ou la croissance est la plus forte, mais aussi le pays le plus sur d’Afrique, et… Le plus propre !

Ce qui m’a le plus surpris au Rwanda…

Ce n’est pas la beautĂ© du pays, pourtant impressionnante
Ce n’est pas le dĂ©veloppement des infrastructures, pourtant le plus flagrant que j’ai pu voir en Afrique Centrale (voir notre article)
Ce n’est pas l’accueil des Rwandais: parfait
Ce n’est pas la qualitĂ© du rĂ©seau routier: meilleur qu’en France

C’est l’incroyable propretĂ© du pays !

pollution-plastique-afriqueEffectivement les sacs plastiques sont interdits depuis 2005, et l’utilisation est passible d’une amende de prison. Au delĂ  des remarques que cela laisse suggĂ©rer le fait est la, le pays est le plus propre des 21 pays que j’ai traversĂ© en Afrique ces dernières annĂ©es.
Non seulement vous ne verrez pas le moindre déchets plastique, mais pas non plus de présence de bouteille en verre, de canettes de boissons ou de quelconques autres sorte de pollutions.
Le rĂ©sultat est un pays exemplaire, et les retours de la population aux diffĂ©rentes questions sur le sujet sont unanimes: “cela Ă  Ă©tĂ© dur au dĂ©but mais maintenant nous sommes tous ravis !”

 

La France interdira l’utilisation des sacs plastiques en 2016

Un amendement dĂ©posĂ© par la ministre a Ă©tĂ© adoptĂ© mercredi soir en Commission du dĂ©veloppement durable Ă  l’AssemblĂ©e lors de l’examen du projet de loi sur la biodiversitĂ©.

Le texte rappelle que la consommation de sacs plastique distribuĂ©s dans les grandes surfaces en France est, certes, revenue de 10,5 milliards Ă  700 millions de 2002 Ă  2011. Un nombre qui devrait continuer Ă  baisser avec la mise en place, le 1er janvier dernier, d’une taxe d’environ six centimes par sac. Mais «près de 5 milliards de sacs de caisse en matière plastique Ă  usage unique et plus de 12 milliards de sacs dits ‘fruits et lĂ©gumes’ sont encore distribuĂ©s dans les commerces» chaque annĂ©e.

Alors l’annonce de SĂ©golène Royal me fait me poser de nombreuses questions ?
Sommes nous prĂŞt ? NON
Quelles solutions palliatives ? AUCUNES
Des sanctions ? SURTOUT PAS

L’exemple Rwandais, une journĂ©e nommĂ©e “Umuganda”

Dès 2005, une première journée nationale de nettoyage, Umuganda est orchestrée. La quantité de sacs en plastique ramassés est telle que le monde politique se mobilise pour soutenir l’initiative de REMA. Umuganda fait aujourd’hui référence à une journée (chaque dernier samedi du mois) de travail communautaire obligatoire pour tout citoyen rwandais, âgé de 18 à 65 ans et en capacité de travail.

Le sachet carton recyclable
Le sachet carton recyclable

En trois ans, le travail effectué par la REMA a enregistré des résultats époustouflants dans la capitale, vitrine du pays, poussant l’agence onusienne PNUEH (Programme des Nations unies pour les établissements humains), spécialisée en développement urbain durable, à attribuer son Habitat Scrollof Honor Award 2008 à Kigali.

Un prix qui récompense les efforts fournis dans la construction d’une ville moderne et durable.

La solution de mobilisation communautaire semble ĂŞtre possible dans un pays comme le Rwanda, pourtant ravagĂ© par la pollution plastique en 2004. Le constat Ă©tait c’est vrai alarmant mais la solution drastique mise en Ĺ“uvre Ă  eu un effet Ă©lectrochoc pour la population.
C’est aujourd’hui le sac carton recyclable qui est de mise, ou le carton comme nous le connaissons en France, les ramassages sont organisĂ©s et maitrisĂ©s.

Vous ne verrez pas la moindre ordure dans la capitale Kigali !

Aujourd’hui le tri s’accompagne non seulement d’actions communautaires mais aussi de recyclage, de compost de sensibilisation et ce non seulement Ă  l’Ă©chelle familiale mais aussi jusqu’aux villages qui se fĂ©dèrent pour entretenir leurs espaces de vies.

Mireille Modoi pour Info Afrique