Livre “Coup de cœur été 2015” : Congo, une histoire de David Van Reybrouck

Congo, une histoire un livre de David Van Reybrouck

C’est bien plus que le coup de cœur de l’été 2015, un des meilleurs ouvrage que j’ai pu lire depuis 25 ans. J’avais adoré l’année dernière, lors de mon voyage au Rwanda, Burundi et RDC, le livre “Radio Congo”, mais ici c’est véritablement un chef d’œuvre logiquement issu d’un travail de recherche et de documentation impressionnant !

thiery-train-nkayi-congo“Comme je partais en mission au Congo, j’ai commandé ce livre et c’est donc dès l’aéroport que je me suis immergé dans le Congo sans plus jamais lâcher l’ouvrage.

 Tout au long de mon périple au plus profond du pays j’ai pu mesurer à quel point le récit collait parfaitement à la réalité.

Et c’est sur le vol du retour survolant le gigantesque fleuve Congo dans un ultime long virage que j’ai clôturé deux voyages : celui que j’ai vécu personnellement au cœur du pays en pleine brousse, avec la dureté et la réalité que cela comporte et celui ou le livre m’a mené, partout au cœur de l’histoire du Congo et de manière palpitante, dans ce gigantesque pays aux mille visages.

J’ai ainsi aussi pu mesurer à quel point l’ouvrage et particulièrement les portraits et les témoignages sont saisissants. Ils permettent de mieux analyser le contexte social et politique du pays.” Thierry Barbaut

Congo, une histoire de David Van Reybrouck est une véritable “bible” sur le Congo (République Démocratique du Congo) l’ouvrage de plus de 800 pages au prix de 12 euros retrace l’intégralité de l’histoire de ce pays gigantesque de l’aube de l’humanité à aujourd’hui (2011 plus exactement). Le travail de recherche et bibliographique est inestimable.

Congo-une-histoireCongo, une histoire permet au lecteur non seulement de comprendre l’incroyable destin, parfois tragique et parfois heureux de ce pays, mais aussi de prendre pleinement conscience du rôle déterminant de la RDC dans l’échiquier de l’histoire de l’Afrique et du monde, de sa naissance à la colonisation en passant par la guerre, l’indépendance, la période de dictature de “papa” Mobutu et la nouvelle gouvernance de Kabila avec la déstabilisation complexe de la région du Kivu frontalière sur une partie Nord avec le Rwanda.

Comprendre et analyser ce livre permet non seulement de mesurer la puissance historique et économique du Congo, mais aussi de l’Afrique tout entière impactée directement par l’évolution géopolitique de la RDC.

Congo, une histoire c’est aussi une vue moderne et libérée de l’histoire fascinante de ce pays.

Le travail de David Van Reybrouck est remarquable, son initiative vient justement du fait qu’il a cherché a véritablement comprendre les engrenages de l’histoire qui amènent au  destin tragique du pays sans trouver d’ouvrage à la hauteur.

Je livre ici quelques passages clefs de l’ouvrage Congo, une Histoire, qui me semblent indispensables.

  • L’incroyable histoire de Disasi Makulo qui raconte comment des villageois “virent des fantômes sur le fleuve qui se déplaçaient sur des pirogues qui avancent toute seule, dans l’une se trouvait un être ressemblant à un albinos couvert des pieds à la tête, il était accompagné d’hommes noirs”
  • Comment les premiers colons prétendent sauver de la misère les premiers esclaves, surtout les enfants, en promettant une vie meilleure, prospère et surtout avec une éducation moderne.
  • Le fait que souvent les blancs avec leurs technologies semblaient immortels et cela véhiculait de nombreuses croyances rattachés à des pouvoirs impressionnants.
  • Les incroyables partages des régions du Congo entre pays Européens, et comment des territoires de plus de deux fois la France en superficie étaient échangés plusieurs fois par an.
  • L’arrivé en 1908 de la première voiture, une Mercedes.
  • La vie de Lutunu Bumtumgu qui en 1885 fut envoyé aux Etats Unis et revint avec des récits du monde moderne et surtout avec la première bicyclette, une révolution technologique.
  • La difficulté d’adaptation des missionnaires en face des rites et pratiques tribales ancestrales du Congo. Et les actes racistes et terribles de certains colons. Mais il est aussi mis en avant les nombreux actes de bravoure des colons qui dénoncèrent les odieuses pratiques de certains avec tous les risques que cela comportait.
  • La déstructuration du pays qui fait passer de la vie d’échange à la pratique commerciale et étatique, ou comment un pygmée qui tue un éléphant ne peut plus distribuer la viande mais doit donner à l’état et en vendre une autre partie.
  • Les premières formations politiques et les villes modernes avec Kinshasa et Kisangani, les régions et sous régions et l’installation des voies terrestres, maritimes et ferroviaires, avec le bouleversement économique et social que cela provoqua.
  • Les grandes phases de l’histoire, la colonisation, mais aussi avant, et après avec les deux grandes guerres ou le Congo joua un rôle déterminant et ou les autochtones virent pour la première fois le blanc perdre et mourir. Une phase qui déclencha certainement une grande partie de la suite des évènements et entraina la décolonisation.
  • Les grandes révoltes des Congolais comme en 1941 ou Léonard Mpoyi tenu tête aux colons et fut assassiné avec plus de 60 personnes au Kivu.
  • La décolonisation mal préparée et refusée par la Belgique puis acceptée maladroitement pour enfin plonger le Congo dans le chaos tout en tentant de tenir les rênes du pays…
  • Comment en 1961 la Belgique remet les clefs du pays, un Congo moderne et complexe inadapté à la situation avec des infrastructures dépendantes des administrations implantés par les colons. Un piège qui se refermera instantanément sur les Congolais.
  • Le fameux discours de Patrice Lumumba devant le roi Léopold… Qui fut certainement son arrêt de mort pour la suite.
  • Les luttes intestines pour le pouvoir qui firent arriver au pouvoir le jeune Mobutu, qui transforma le nom du pays en Zaire, la monnaie, la nationalité et tout ce qui fut possible…
  • La folie de Mobutu, de la fusée spatiale, aux massacres de son peuple et au système de corruption qui irradie toujours aujourd’hui le Congo.
  • La géopolitique avec le conflit du Rwanda et la complexité de la région, l’arrivée de Kabila et la place du Congo dans l’échiquier stratégique et économique de l’Afrique et du monde dans les années 2000.

Bonne lecture,

En savoir plus sur l’ouvrage avec l’éditeur Actes Sud

Thierry Barbaut

Thierry BARBAUT - Numérique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.