Week-end Noir Pour Le Football Gabonais

Après la défaite sanglante des cadets gabonais hier (samedi) en Angola (1-4) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de Football des U17, ce dimanche le tour est revenu aux séniors de plier l’échine devant le Togo sur la marque de 1 but contre 2, synonyme d’élimination à la CAN 2013 en Afrique du Sud.

Le Gabon après avoir organisé l’une des meilleures CAN de football de l’histoire du continent africain, ne sera pas, hélas en Afrique du Sud en 2013. Les Eperviers plus forts que les Panthères ont mérité leur qualification sur l’ensemble des deux matchs : 1 but partout au match aller à Libreville et 2 à 1 au retour à Lomé.

Le capitaine des Eperviers du Togo, Emmanuel Adébayor aura été le bourreau des gabonais et l’artisan de la qualification des Eperviers sur l’ensemble de cette double confrontation. A lui seul, il a offert la qualification aux Eperviers en inscrivant les 3 buts togolais dont 1 à Libreville et deux à Lomé.

Côté gabonais, la détermination d’Aubemayang, unique buteur du Gabon cet après-midi n’a pas suffit pour franchir le cap du Togo, bien qu’un match nul de 2 buts partout aurait suffit pour s’ouvrir la porte d’Afrique du Sud.

Après la dernière CAN organisée à la maison (Libreville), le Gabon n’a plus jamais retrouvé son football offensif comme il l’avait si bien démontré sous le coaching du franco-allemand, Gernot Rhor. Les Panthères peuvent encore se rattraper avec les éliminatoires de la coupe du monde 2014, où ils occupent la 3ème place à une longueur du leader, le Congo, ce après avoir perdu sur tapis vert devant le Niger pour défaut de nationalité d’un joueur.

A Libreville, ce week-end fut donc « sombre et noir » pour le football gabonais.

De notre correspondant au Gabon, Fabrice MIKOMBA

close
close