Accueil Nouvelles technologies Les technologies ces dix dernières années

Les technologies ces dix dernières années

Dans quelles mesures la technologie a-t-elle changé ces dix dernières années ?

Par Michael Björn, directeur du programme de recherche et qualité chez Consumer & IndustryLab 

Prédire l’avenir est simple, on le fait en permanence. Mais encore faut-il cibler juste. Puisque c’est le moment de publier notre rapport annuel sur les 10 hot consumer trends – rappelons que c’est le dixième anniversaire de notre rapport -, revenons sur une décennie de tendances de consommation en matière de technologie.

Fin 2011, le Laboratoire des consommateurs d’Ericsson a publié son premier rapport révélant les 10 tendances des consommateurs et je me souviens les avoir reconstitués rapidement alors que j’étais en déplacement professionnel. J’ai rédigé depuis l’ensemble de nos rapports annuels, mais celui-ci avait été écrit à un âge plus jeune, plus innocent. Néanmoins, avec la tendance « les médias sociaux redéfinissent les nouvelles » on exposait déjà un monde régi par les tweets. Là encore le Rapport ne parlait pas que des pages potin, mais de la redéfinition même du traitement d’actualités sérieuses par les réseaux sociaux.  

La construction de réseaux 4G LTE avait influencé une grande partie de notre réflexion à l’époque, et des technologies mobiles qui devaient être conçues. L’industrie des applications pour smartphones, notamment le secteur des médias sociaux, explosait déjà à cette période.

Prenons l’exemple de Twitter. En 2007, les utilisateurs de Twitter diffusaient près de 20 000 tweets par jour. En 2010, on dénombrait près de 50 millions de tweets par jour. Entre 2014 et 2018, la durée moyenne consacrée aux applications de réseaux sociaux a augmenté de près de 60 %, comme nous l’avons constaté dans notre rapport sur les consommateurs des médias sociaux.

Toutefois, l’innovation dans ce secteur évolue très rapidement, ce qui nous empêche de prédire la suite. Dans ce même rapport, nous avons constaté que sur les dix plateformes de médias sociaux les plus populaires en 2008, cinq n’existaient plus dix ans plus tard et seules deux sont restées dans le top 10.

Fin 2012, nous avons publié notre deuxième rapport qui reprenait plus ou moins une tendance de l’année précédente, ce qui ne s’est plus jamais reproduit. Elle évoquait les femmes qui influencent le marché des smartphones, autrement dit Internet était convoité par la grande consommation et n’était plus considéré comme un concept « tech ».

Le troisième rapport de 2013 a véhiculé l’idée que la biométrie serait présente partout avec la tendance « Votre Corps est le nouveau mot de passe »  une réflexion à avoir la prochaine fois que vous autoriserez un achat en ligne en montrant votre visage sur votre téléphone. Quatre ans plus tard, Apple a lancé FaceID conçu avec la technologie infrarouge et une carte de profondeur dont Xbox Kinect, lancé quelques années plus tôt, avait été doté.

Fin 2014, nous avons fait un bond vers l’avenir avec le lancement de notre rapport 10 tendances de consommation 2015 et la tendance «Connexion mentale » qui prédit la création d’un dispositif portable pour communiquer en pensées disponible d’ici 2020. Et comme nous nous sommes trompés ! Ou peut-être étions-nous trop en avance, étant donné qu’en 2020, Neuralink a montré un porc avec un implant cérébral et OpenBCI a annoncé un capteur cérébral qui se fixe aux lunettes VR.

Mais les plus gros titres sont apparus dans le rapport 2016 et la tendance “AI ends the screen age”. Ericsson prédit la mort du smartphone dans 5 ans, une annonce reprise par la presse et devenue un mème mondial. Ce que nous voulions vraiment mettre en évidence, ce sont les signes avant-coureurs d’un changement de paradigme avec un appareil connecté au quotidien à notre cerveau plutôt qu’entre nos mains. C’est pourquoi nous avons suivi les tendances de 2017 avec l’impression de nous diriger vers un monde expérimental subjectif avec des lunettes AR qui nous plongent dans une « réalité intime augmentée » où nous vivons finalement dans une « réalité fusionnée » sans discerner le réel du numérique.

En réalité, les rapports sur les tendances des cinq dernières années se sont intéressés à ce futur changement de paradigme, notamment les tendances de 2018 qui soulignent la nécessité d’une interface utilisateur fondamentalement nouvelle avec « votre corps est la nouvelle interface »  et les tendances 2019 avec « mon alter ego numérique » avant de résumer ces prédictions dans Internet des Sens un concept récemment publié.

Bien que nous soyons persuadés que la réalité physique continuera de se rapprocher d’une expérience numérique multisensorielle, nous avons développé un concept encore inédit dans notre prochain rapport. Téléchargez-le ici.

Vous êtes abonné(e)!

Exit mobile version