Sundance accepte l’offre chinoise de rachat par Hanlong pour 1,4 milliard $

L’entreprise australienne Sundance Resources, actionnaire majoritaire de Cam Iron, la société qui va exploiter le fer de Mbalam au Cameroun, a accepté le 24 août dernier l’offre de l’entreprise chinoise Hanlong (Africa Mining Investment Limited’s). D’après un communiqué publié sur le site web de l’entreprise australienne, on apprend que Sundance a accepté l’offre révisée de Hanlong d’acquérir 100% de l’entreprise pour 0,45 dollars australiens par action.

D’après ce communiqué, la proposition de Hanlong et la décision du conseil d’administration de Sundance font suite à l’annonce au début de ce mois d’août de l’accord provisoire de la China National Developpment and Reform Commission (NDRC) d’acquérir Sundance. Une décision qui était attendue depuis plusieurs mois. « La réception de l’approbation provisoire de NDRC est une étape essentielle vers l’aboutissement de toutes les approbations réglementaires nécessaires de la Chine, qui sont les conditions préalables à l’aboutissement du contrat », lit-on. Dans ce communiqué, l’on apprend que cet accord provisoire donnait la possibilité à Hanlong de racheter Sundance à un coût raisonnable.

Selon ce communiqué, « Hanlong s’est engagé au payement d’une indemnité de rupture égale à 1 pour cent de la valeur transactionnelle (environ 14 millions de dollars $) au cas où Hanlong cherche encore à réduire encore le prix contrat ». La finalisation du contrat est espérée en mi-décembre 2012.

Selon Georges Jones (photo), le président du conseil d’administration de Sundance, son entreprise a accepté cette offre après de longues discussions et considérant certains facteurs.

Pour Georges Jones, compte tenu des circonstances qui ont changé, le conseil a également pris en compte le prix actuel de l’action de Sundance, les évaluations qu’il a reçues des actionnaires et l’opportunité que la proposition revue de Hanlong offre à Sundance de rechercher des offres alternatives tout en évitant une réduction supplémentaire des prix.

Au Cameroun, Cam Iron négocie encore avec le gouvernement la signature d’une convention minière qui va l’autoriser à exploiter le fer de Mbalam. Les discussions achoppent sur le type de chemin de fer à construire pour acheminer le fer extrait de Mbalam jusqu’au port en eau profonde de Kribi. Sundance propose un chemin de fer lourd uniquement pour le transport des minerais, alors que gouvernement camerounais souhaite un chemin de fer incluant le transport des civils.

Le budget pour la réalisation du chemin de fer proposé par l’Etat camerounais est estimé à 4354 milliards de Francs Cfa, alors que celui proposé par Sundance Ressources, qui devrait financer la réalisation de ce chemin de fer, est de 2929 milliards de Francs Cfa.

Thierry Barbaut
Source: www.agenceecofin.com

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.