Steve le Centrafricain de Koh Lanta

Steve, le centrafricain à suivre dans Koh Lanta

La Centrafrique est enfin représentée dans une émission française de grande audience.

En effet Koh Lanta c’est pas moins de 7 millions de téléspectateurs par épisode soit plus de 38% de l’audience en prime time.

Père de trois enfants, Steve est un aventurier dans l’âme. De ses différents voyages en Afrique dont il est originaire, il a appris de nombreuses techniques, qu’il compte bien partager avec ses compagnons d’aventure.

Steve le Centrafricain de Koh Lanta
Steve le Centrafricain de Koh Lanta

A 33 ans, Steve est entrepreneur textile dans les Hauts-de-Seine. Père de trois enfants, Steve est un aventurier dans l’âme. De ses différents voyages en Afrique dont il est originaire, il a appris de nombreuses techniques, qu’il compte bien partager avec ses compagnons d’aventure.

Mais ce qui marque le plus c’est l’enthousiasme de Steve, sa façon d’être joyeux et optimiste, il n’hésite pas a chanter dans le premier épisode et à faire partager le fruit de l’arbre à pain, un indice qui indique d’ailleurs qu’il connait la foret centrafricaine.

 

Chez Info Afrique nous allons suivre de près le parcours de Steve avec l’espoir qu’un regard nouveau soit porté sur ce pays qui souffre.

Le lancement de la nouvelle saison du programme de télé-réalité a réuni plus de 6 millions de téléspectateurs amateurs d’aventures sous les tropiques, pour une part d’audience de 27,2%. Loin derrière, les Victoires de la musique de Vianney, Yaël Naim ont rassemblé 2,8 millions de mélomanes.

Thierry Barbaut

Linda Messo
Linda Messo est originaire du Burundi et dispose d'un master en journalisme. Passionnée par les thématiques du développement elle est rédactrice pour Info Afrique depuis 2009 et impliquée depuis 2012 avec 3 autres médias en ligne dans la communication sur différents pays d'Afrique. Avec l'équipe d'origine du média elle sillonne les différents pays à la rencontre des entreprises, des états, des ONG et de la société civile pour donner la parole aux "Acteurs du Développement".