Sport en Commun : le sport en développement économique et social

Initiée par l’AFD (Agence française de développement), la plateforme panafricaine Sport en Commun a été mise en ligne le 21 septembre 2020 et sera inaugurée en marge de Finance en Commun, le premier sommet mondial des Banques Publiques de Développement, en novembre 2020.
 

La plateforme panafricaine Sport en Commun a pour mission de connecter les porteurs de projets à fort impact sur le développement par le sport en Afrique avec des structures capables de financer leurs actions et de les accompagner dans leur réalisation. L’ensemble de ses actions est porté par la conviction que le sport est un levier de développement fort et qu’il contribue à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Sport en commun répond à trois besoins essentiels identifiés par les acteurs de l’écosystème : le financement, l’accompagnement et la mise en relation. A travers des services et une offre riche, Sport en Commun apporte des solutions concrètes pour accélérer la structuration des projets, capitaliser les fonds disponibles et orienter les financements de manière optimale selon les projets et les besoins.

Découvrir la plateforme SportenCommun

Sport en Commun, un levier de développement économique et social

Sport en Commun s’inscrit dans la continuité du discours prononcé par le Président Emmanuel Macron à Ouagadougou en 2017 qui a placé le sport comme « un levier pour la jeunesse et le développement économique et social en Afrique ». Confié à l’Agence française de développement (AFD) en février 2018, à l’occasion de la visite du président George Weah, ce projet ambitieux est aujourd’hui piloté par la structure sénégalaise Sport Impact, qui en assure l’animation ainsi que la gestion des services et des fonctionnalités.

Secteur économique porteur, le sport est estimé actuellement à 2 % du PIB mondial par I’OCDE, contre 0,5 % dans les années 1970. En Afrique, d’importants besoins d’investissements se font sentir car le développement du secteur sportif, malgré sa grande popularité, y reste insatisfaisant. Les projets, bien que nombreux, peinent à voir le jour faute de moyens et de soutien : manque d’infrastructures et d’équipements sportifs sur l’ensemble du continent, cadres formés à la gestion du secteur et au management du sport en nombre insuffisant, etc. Les défis à relever sont nombreux.

Enfin, et c’est sans doute plus important, un dialogue organisé reste à construire entre les différentes parties prenantes de la filière sport pour qu’elle puisse émerger durablement et positivement. C’est là, la principale mission de Sport en Commun.

« L’objectif de Sport en Commun est ambitieux à plusieurs titres : non seulement le projet porte haut les Objectifs de Développement Durable et s’inscrit dans une logique de développement économique et social à long terme, mais il apporte également des réponses concrètes à tout un secteur en quête de structuration » déclare Nelson Camara, Président de Sport Impact. « Nous travaillons depuis plusieurs mois sur l’offre de la plateforme, Sport en Commun remporte déjà une vive adhésion de la part du monde sportif, des ONG et de nombreux acteurs de l’écosystème sport et développement en Afrique à qui nous l’avons présentée ».


Une offre déjà riche

En juillet dernier, face à la pandémie de Covid-19, Sport en Commun a lancé un appel à projets dédié au financement d’initiatives sur la thématique « Sport et Santé », co-financé par l’AFD et la FIFA. A destination des structures africaines et des associations et fondations françaises, l’appel à projets « Sport et Santé » finance des initiatives jusqu’à 40 000 €.

Clos le jeudi 10 septembre, la première phase de cet appel à projets a enregistré plus de 1 000 demandes d’inscription en l’espace de seulement six semaines.

En outre, deux programmes innovants seront relayés sur la plateforme Sport en Commun :

> l’appel à microprojets « Sport & Développement » porté par l’ONG La Guilde, dont l’objectif est d’accompagner et de financer des microprojets de sport au service du développement en Afrique et en Haïti ;
> l’incubation de projets portés par des athlètes qui s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’AFD et le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Les Sport Impact Leaders : des athlètes impliqués

Sport en Commun regroupe une communauté d’athlètes engagé(e)s dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable. Véritables leaders de la plateforme, en particulier auprès de la jeunesse africaine, ils participeront à plusieurs événements organisés par Sport en Commun en partenariat avec les acteurs locaux. On distingue notamment au sein de la communauté : Géraldine Yema Robert, Séverine Desbouys, Amy Mbacke Thiam, Diandra Tchatchouang, Youssouf Mulumbu, Diana Gandéga, Aby Gaye, François Trinh-Duc, entre autres.


La plateforme Sport en Commun a été mise en ligne le 21 septembre 2020 et sera inaugurée en marge de Finance en Commun, le premier sommet mondial des Banques Publiques de Développement qui se tiendra à Paris les 11 et 12 novembre 2020

A propos de Sport en Commun :
Sport en Commun est une plateforme panafricaine, pilotée depuis Dakar, qui a pour mission de favoriser l’accompagnement et le financement de projets liés au développement par le sport en Afrique.

En s’appuyant sur l’offre de solutions existantes comple?te?es par une offre de services sur-mesure, la plateforme Sport en Commun se positionne en guichet unique à travers quatre principales missions :

  • Favoriser et accélérer le financement des projets de toute taille (micro, méso et macro)
  • Favoriser et accélérer l’accompagnement des projets sur toute leur durée de vie
  • Fluidifier les mises en relation et interactions entre acteurs
  • Assurer la promotion de la thématique et favoriser le partage et retour d’expériences
Sport en Commun - Présentation

Sport en Commun
Sport en Commun