Soudan: la condamnée à mort a accouché en prison

L’horreur au Soudan, une femme accouche en prison d’une petite fille

Une femme victime de viol.Mise à jour:

La condamnée à mort pourrait être libérée dans les prochains jours selon l’AFP.

Une jeune femme chrétienne condamnée au Soudan à la peine de mort par pendaison pour apostasie a accouché en prison, a indiqué aujourd’hui un diplomate occidental.

«Elle a donné naissance à une fille aujourd’hui», a indiqué ce diplomate au sujet de Meriam Yahia Ibrahim Ishag, 27 ans, née d’un père musulman et condamnée à la mi-mai en vertu de la loi islamique en vigueur au Soudan depuis 1983 et qui interdit les conversions sous peine de mort.

«La mère et l’enfant semblent bien se porter», a précisé le diplomate sous couvert de l’anonymat. «Il est cruel de se retrouver dans une telle situation», a-t-il ajouté.

Le cas de la jeune femme avait suscité l’indignation après sa condamnation à mort le 15 mai par un tribunal de Khartoum.

Thierry Barbaut avec AFP

Thierry Barbaut - Expert en écosystèmes innovants. Développement économique de programmes et de projets à impact ou les technologies agissent en levier : e-santé, e-éducation, e-agriculture, énergie, eau, villes durables et protection de l'environnement. Blog Thierry Barbaut : www.barbaut.com