Six infrastructures africaines dans le Top 100 du KPMG World Cities Edition

KPMG, groupe de prestations de services et de conseil pluridisciplinaires au service des groupes internationaux, des PME et des collectivités publiques, vient d’établir un palmarès de 100 projets d’infrastructure urbaine considérés comme les plus innovants et inspirateurs au monde.

5 jurys régionaux ont sélectionné et évalué des centaines de projets sur la base de critères comme la réplicabilité, la faisabilité du projet, la complexité technique et financière, le caractère innovant et l’impact sociétal.

Parmi les projets nominés, 6 projets et réalisations d’infrastructures se sont distingués en Afrique : « Ces projets montrent que le temps de l’Afrique est vraiment venu, et que bon nombre des défis que les investisseurs ont traditionnellement associés au continent sont traités. Plus important encore, les défis sont relevés par des moyens novateurs, à la pointe du progrès », se félicite DeBuys Scott, senior partner corporate finance au bureau KPMG Afrique du Sud.

Nous reviendrons plus en détails sur ces projets au cours des prochaines semaines.

O3b Networks

Le projet O3b Networks consiste à financer pour 1 milliard $ et à déployer un réseau satellitaire de prochaine génération pour permettre à plusieurs milliards de personnes situés dans 177 pays d’accéder aux services télécoms de large bande.

Le chemin de fer Ethiopie Djibouti

Ce chemin de fer de 656 km reliant Addis Abeba à Djibouti fait partie de la stratégie de l’Éthiopie à développer une infrastructure ferroviaire nationale pouvant avoir un impact positif significatif sur la croissance économique des pays de la Corne de l’Afrique. Le projet d’1,2 milliard $ est d’une importance économique capitale pour l’Ethiopie pays enclavé dont Djibouti représentant le seul accès portuaire

Le projet de câble optique des BRICS

Ce projet est une initiative ambitieuse pour dynamiser les communications internationales entre les pays émergents par le déploiement d’une infrastructure cable optique de 34 000 km via le raccordement de villes comme Jacksonville (USA), Fortaleza (Brésil), Le Cap (Afrique du Sud), Port Louis (Ile Maurice), Chennai (Inde), Singapour, Shantou (Chine) à Vladivostok (Russie).

Le projet Durban Waste to Energy

En Afrique du Sud, le projet municipal Durban Waste to Energy est un modèle d’innovation pour le continent africain car il transforme le méthane provenant des déchets ménagers en électricité journalière pour 5000 à 6000 ménages à faible revenu. De plus ce projet génère des revenus supplémentaires pour la ville de Durban grâce à la vente d’électricité et de crédits de carbone.

L’hôpital Queen Mamohato Memorial au Lesotho

Le nouvel hôpital en PPP de 120 millions $ et 390 lits a remplacé l’hôpital vétuste Queen Mamohato Memorial Hospital.

Le métro Blue Line de la ville de Lagos

Le projet en PPP d’une durée de 25 ans permettra de combler une grave lacune dans l’infrastructure de transport de Lagos capitale économique du Nigeria. Le caractère innovant de sa structure de financement a retenu l’intérêt du jury.

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique -#Numérique #Innovation #Afrique #Data #Économie #ODD - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.