Sekou, la plateforme de mise en avant des projets à impact innovant

En janvier dernier, un petit nouveau a fait son apparition dans les plateformes dédiées à l’entrepreneuriat en Afrique.

Porté par deux jeunes français installés au Sénégal, SÉKOU entend mettre en lumière les nouveaux role models africains.

LE SÉNÉGAL AUX AVANT-POSTES DE L’AFRIQUE DE L’OUEST

“L’Afrique a déjà ses success stories. Vous ne les connaissez pas encore”. C’est sur cette conviction que SÉKOU est né. Morgane Vannier et Axel Boeykens ont grandi en région parisienne. Pourtant, c’est au Sénégal qu’ils ont choisi de s’installer cette année.

Issu de l’univers des start-up, Axel est spécialiste en stratégie digitale. De son côté, Morgane est une professionnelle RH qui s’est formée dans le numérique. Tous deux passionnés par les aventures entrepreneuriales et les initiatives solidaires, ils s’installent une première fois au Sénégal en 2016, pour quelques mois.

Cette première expérience les conforte dans leur idée : en Afrique de l’Ouest, le Sénégal est aux avant-postes. Le pays bouillonne de projets et une nouvelle dynamique se fait sentir.

“Nous avons ressenti le besoin d’être au plus proche de l’écosystème entrepreneurial. Le futur de l’innovation se trouve en Afrique et ça va très vite ! Les entrepreneurs ont un défi de taille à relever : construire des projets innovants adaptés à l’Afrique, et pas seulement des copie de ce qui se fait ailleurs Les idées et la volonté sont là. Il faut maintenant structurer cet écosystème et construire des leviers de réussite solides.

 

UN WEB MAGAZINE #TECH ET #ENTREPRENEURIAT

SÉKOU, c’est d’abord un web magazine sur l’écosystème entrepreneurial en Afrique. Vous y trouverez des articles thématiques, des interviews de startupers, d’investisseurs ou de spécialistes. Outre le fait d’aborder l’actualité du secteur, l’objectif est de partager des témoignages de porteurs de projets.

La plateforme des projets innovants Sekou
La plateforme des projets innovants Sekou

“Quand nous avons commencé à échanger avec plusieurs entrepreneurs africains, il est souvent ressorti le même besoin : de la visibilité et du soutien. Les jeunes qui se lancent attendent des conseils de la part de ceux qui se sont lancé avant eux.”

Faire parler les entrepreneurs sur leur expérience en Afrique, une idée qui reflète bien le nom de la plateforme. Le “sekou” en wolof (la langue la plus parlée au Sénégal) désigne un perroquet, mais le sobriquet s’applique aussi à une personne qui parle beaucoup.

UN ESPACE D’ÉCHANGE POUR LES PORTEURS DE PROJETS

Au Magazine s’ajoute un Espace Projets dédié à l’échange entre les différents acteurs de l’entrepreneuriat : porteurs de projets, experts, investisseurs… Les entrepreneurs peuvent y valoriser leur initiative et gagner en visibilité sur une “page projet” qui leur est dédiée : présenter leur solution, leur avantage compétitif, faire part de leur besoins en financement, recrutement, matériel…

L’espace comporte aussi d’une Toolbox qui propose des contenus pertinents pour les entrepreneurs. Dans une optique participative, cette boîte à outils s’alimentera notamment par les contenus de la communauté et évoluera selon ses besoins..

La plateforme s’est même dotée de son “Club”, qui réunit les spécialistes de différents secteurs, faisant figure de référence dans leur domaine : finance, e-commerce, investissement, tourisme… Les acteurs de l’écosystème entrepreneurial peuvent ainsi identifier plus facilement les spécialistes du domaine qui les intéresse et pourquoi pas, solliciter leur expertise.

Déjà partenaires d’événements comme l’African City Challenge (labellisé COP22) et d’acteurs essentiels, comme l’incubateur CTIC Dakar, SÉKOU reste pour le moment axé sur l’Afrique francophone, avec un collaborateur basé au Togo, Jérôme Satro. Mais le perroquet bavard ne se ferme aucune porte et espère étendre ses activités aux pays émergents.

Suivez SÉKOU sur les réseaux sociaux :

Facebook

Twitter

LinkedIn