SAP prévoit des revenus d’un milliard de dollars en Afrique dans les 5 ans à venir

SAP, l’éditeur allemand de logiciels, prévoit de tirer un milliard de dollars de revenus, au cours des cinq prochaines années, de ses opérations en Afrique.

Selon son co-directeur général Bill McDermott, SAP envisage de créer en Afrique un écosystème à partir duquel il organisera son développement. La compagnie compte de plus en plus de partenaires locaux et estime que, d’ici 2015, 40% de ses revenus viendront de ces partenaires.

De l’avis de son co-directeur général, le groupe va investir des millions de dollars dans son écosystème pour atteindre au moins, d’ici 2020, une croissance minimum de 50% en Afrique. Dans cette perspective, il aidera ses partenaires à former leurs employés, car « il y a là beaucoup d’opportunités » et SAP « doit aller là où se trouve le marché ».

En Afrique, SAP vise à se développer en direction des secteurs des ressources, des infrastructures et des services financiers pour profiter de l’énorme potentiel existant. Le groupe entend évoluer à partir de ses cinq piliers que sont les applications, l’analyse, le mobile, les bases de données et le cloud computing.

Dans le monde, SAP propose ses services à quelque 200000 entreprises et emploie environ 61000 employés dans 134 pays, avec des solutions utilisées dans 24 types d’activités.

Thierry Barbaut
Sources: www.agenceecofin.com