Rwanda, des motos taxis électriques

Après trois années de recherche et d'essais sur route, Ampersand, une entreprise allemande de véhicules électriques, a annoncé le lancement commercial de taxis pour motos électriques baptisés E-Moto - les premiers du genre en Afrique.

En mars de l’année prochaine, des taxis de motos électriques pourraient commencer à sillonner les rues rwandaises en réduisant les émissions de gaz que le pays subit à cause des motos brûlant de l’essence.

Après trois années de recherche et d’essais sur route, Ampersand, une entreprise allemande de véhicules électriques, a annoncé le lancement commercial de taxis pour motos électriques baptisés E-Moto – les premiers du genre en Afrique.

Une fois en service, le tout premier E-Moto au Rwanda permettra une réduction nette de 75% des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux vélos à essence, et permettra aux conducteurs de réaliser des économies de carburant pouvant atteindre 900 dollars par an, selon les propriétaires de l’entreprise.

«Les recherches et les résultats des essais sur route indiquent qu’e-Moto est efficace, solide et permet de réaliser des économies considérables par rapport aux motos à essence, notamment; Les vélos Bajaj Boxers fabriqués en Inde et autres », a déclaré à KT Press Josh Whale, fondateur d’Ampersand, lors d’un entretien téléphonique entre Berlin et l’Allemagne.

Des essais sur route ont également indiqué que le moteur électrique serait capable de parcourir une distance moyenne de 65 km par charge avec une vitesse de pointe de plus de 80 km/h avec charge de transport importantes.

Une étude menée par Ampersand montre que les chauffeurs de taxi moto à Kigali parcourent environ 188 km par jour, tandis qu’en Afrique de l’Est, plus de 3 millions de personnes gagnent leur vie en tant que conducteurs et que des millions de personnes en dépendent (chauffeurs de taxi moto).

«Il s’agit peut-être du premier véhicule électrique vraiment grand public au monde, meilleur marché et meilleur que son équivalent essence», a-t-il déclaré.

Taxi moto électrique au Rwanda avec l'entreprise Ampersand
Taxi moto électrique au Rwanda avec l’entreprise Ampersand

Selon Whale, la plus grande opportunité pour lancer une révolution mondiale du véhicule électrique grand public n’est pas les automobiles pour les classes moyennes de l’Europe ou du Japon, “mais les taxis motos bon marché en Afrique et sur les autres marchés émergents”.

Selon Whales, le moteur électrique sera vendu à environ 1,1 million de Frw. Il a toutefois ajouté: “Nous n’avons pas fixé les prix, mais cela coûtera moins cher que d’acheter des motos ordinaires”, a-t-il déclaré.

Parallèlement, la société travaille à la mise en place de stations de charge de batteries, à l’installation de batteries et aux travaux de tarification.

Les moteurs électriques viennent également défier les vélos à essence contre la pollution de l’air à Kigali et dans l’ensemble de l’Afrique de l’Est.

Coletha Ruhamya, directrice générale de l’Autorité de gestion de l’environnement du Rwanda, a déclaré: «Le Rwanda se félicite des efforts déployés par Ampersand pour développer des motos propres et à faibles émissions de carbone pour nos citoyens. Les motocyclettes électriques émettant moins de carbone que les motocyclettes à essence, elles constituent la meilleure solution à la pollution de l’air qui affecte notre environnement », a-t-elle déclaré.

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.