En 2021, Huawei a montré une résilience à toute épreuve

HUAWEI
HUAWEI

Huawei a publié le lundi 28 mars son rapport annuel pour l’année 2021. Malgré une année difficile marquée par les sanctions américaines, le contexte sanitaire mondial toujours délicat et enfin, le conflit récent en Ukraine, Huawei a su se montrer résilient et a réalisé 17,8 milliards USD de bénéfices nets, soit une augmentation de 75,9 % sur une base annuelle.[1] Les performances commerciales de l’entreprise ont été largement conformes aux prévisions et aux attentes de l’équipementier chinois, le chiffre d’affaires s’élevant à 99,9 milliards USD en 2021, preuve de son excellente résilience.

S’engager dans la R&D, la clé de voûte de la stratégie de Huawei

Nonobstant les défis auxquels Huawei a été confronté en 2021, ses activités économiques se sont maintenues dans un grand nombre de domaines et cette année écoulée a vu naître de nouveaux partenariats, tandis que les plus anciens se sont approfondis et renforcés.

Pour 2022, le leader des infrastructures chinois a pris le parti pris d’investir massivement dans la recherche et le développement, afin de consolider et d’affermir sa résilience. En effet, en 2021, Huawei a augmenté son effort de R&D à un record de 22,4 milliards USD, – représentant 22,4 % du revenu total de l’entreprise -, et prévoit de continuer à l’accroitre dans les années à venir. Les dépenses de R&D et le ratio de dépenses ont tous les deux atteint leur plus haut niveau au cours des dix dernières années, si bien que Huawei s’est classé à la deuxième place dans le tableau de bord de l’Union européenne sur les investissements en R&D industrielle de 2021[2].

Au regard de ces excellents résultats, l’année 2022 apparaît pleine de promesses pour l’équipementier chinois, leader des infrastructures technologiques et de la fourniture de solutions. Voulant contribuer à la mise en place d’un monde pleinement connecté, où chacun a accès aux technologies numériques, Huawei ne dérogera pas de cette mission en 2022, y compris sur le continent africain.

Un engagement réitéré pour le développement socio-économique de l’Afrique

L’objectif de Huawei est de permettre à l’ensemble des populations africaines d’accéder aux services numériques afin de créer de la valeur pour soutenir le développement durable du continent, qui passe par une plus grande utilisation des énergies vertes. Cette volonté d’aller vers davantage de neutralité carbone figure dans les actions actuelles et à venir de Huawei sur le continent, celui-ci étant particulièrement vulnérable aux effets du réchauffement climatique. Or, de plus en plus d’opérateurs et d’entreprises évoluant dans le secteur énergétique ont pris conscience de l’importance de tenir compte de ces questions écologiques dans leur stratégie. Huawei entend les aider à atteindre cet objectif grâce à la mise en place de solutions innovantes adaptées aux différentes situations. L’équipementier chinois a ainsi travaillé avec des opérateurs et des partenaires du monde entier pour créer une infrastructure TIC simplifiée, verte et intelligente[3]. À la fin de l’année, les solutions numériques innovantes de Huawei ont permis à ses clients de générer 482,9 milliards de kilowattheures d’énergie verte, tout en économisant 14,2 milliards de kilowattheures d’électricité.[4]

Sur le continent africain, et au Cameroun plus particulièrement, le Groupe a déployé la solution Rural Solar Power, celle-ci combinant réseaux ruraux et énergie solaire et formant un écosystème autosuffisant comprenant l’agriculture, l’électricité et les applications mobiles. Depuis 2014, Huawei a signé trois phases de ce projet avec le ministère de l’Eau et de l’Énergie camerounais. Au total, ce sont 350 villages et 40 000 ménages qui ont pu avoir un accès facilité à des sources d’électricités fiables et vertes grâce à cette solution. De même, en Éthiopie, Huawei a construit plus de 400 sites grâce à la solution « Advanced Hybrid Power », qui utilise l’énergie solaire pour fournir de l’énergie aux stations, assurant la connexion entre les téléphones mobiles et le réseau téléphonique ou le réseau Internet de communication. Les résultats de cette solution ont été couronnés de succès puisqu’elle a permis d’économiser plus de 12 millions de litres de carburant diesel par an tout en réduisant les émissions carbones de 2,850 tonnes chaque année.[5]

De plus, en Afrique encore plus qu’ailleurs, l’année 2021 a été une année charnière en raison des bouleversements induits par la crise de la Covid-19, notamment dans le secteur médical et éducatif. Dans ce contexte, Huawei a accentué et renouvelé son engagement auprès des populations locales afin de leur offrir des solutions personnalisées. Au Maroc, l’équipementier a ainsi mis à disposition une solution d’intelligence artificielle (IA) pour améliorer l’efficacité de détection de patients positifs à la Covid-19. En ce qui concerne l’éducation, Huawei a doublé ses investissements dans le secteur à travers la mise en place de programmes phares comme Seeds for the Future ou la ICT Academy. A ce jour, cette dernière initiative a permis de former plus de 56 000 personnes dans la région Northern Africa seulement, soit 28 pays du continent. Ces investissements de taille soulignent l’engagement de Huawei pour et sur le continent, ainsi que sa volonté de créer des connexions africaines à travers la signature d’accords avec les gouvernements de différents pays africains[6]. Après deux années marquées par la pandémie, les sanctions américaines, puis, plus récemment par la guerre en Ukraine, Huawei a dû et a su se montrer plus résilient que jamais. Les technologies de l’information et de communication (TIC) sont devenues un outil essentiel pour vaincre le virus et se réinventer sur la scène internationale et africaine, tout en étant un levier capital pour la reprise économique. En 2021, Huawei a réitéré son engagement à travailler avec les opérateurs et les partenaires industriels tout en valorisant les collaborations entre le secteur privé et public. Le Groupe s’engage à être un partenaire privilégié des pays dans lesquels il opère sur le continent africain et va de ce fait poursuivre en 2022, sa collaboration avec ses partenaires et de fait, renforcer sa résilience.


[1] Rapport Annuel 2021 de Huawei.

[2] Data Center Mag, « Huawei n°2 du classement mondial de l’UE sur les investissements en R&D industrielle » (2021)

[3] Tech Tribune, « Points forts des produits et services 5G de Huawei au MWC 2022 » (2022)

[4] Discours de Karl Song.

[5] Le Point, « Huawei : « Nous voulons donner à voir le potentiel de l’Afrique ! » (2021).

[6] Le Point, « Huawei : « Nous voulons donner à voir le potentiel de l’Afrique ! » (2021).

Info Afrique est un média sur le développement de l'Afrique réunissant une centaine de correspondant basés dans les 54 pays d'Afrique et une équipe de permanents à Paris. Info Afrique traite les thématiques de l'économie, la culture, les nouvelles technologies, la politique, les infrastructures, les associations et ONG, des interviews des dossiers et des communiqués de presse.