PME en Afrique: La BEI et l’UBA les soutiendront dans 19 pays a hauteur de 50 millions d’euros

La Banque européenne d’investissement (BEI), l’institution de financement à long terme de l’Union européenne, et United Bank for Africa (UBA), une institution financière panafricaine de premier plan, présente dans 19 pays africains, ont conclu un accord visant à renforcer les petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique par l’intermédiaire d’une initiative régionale de financement dotée d’une enveloppe de 50 millions €.

 

Cette initiative s’adressera principalement à des entreprises du secteur privé, y compris des petites entreprises dans des pays en situation de post-conflit tels que la Sierra Leone ou la Côte d’Ivoire, mais servira également à étendre et renforcer les secteurs financiers sous-développés du Bénin, du Tchad, du Gabon et de la République démocratique du Congo.

« La Banque européenne d’investissement est résolue à soutenir le secteur privé en Afrique. Ce partenariat important entre UBA et la Banque européenne d’investissement bénéficiera aux petites entreprises qui cherchent à se développer et contribuera à consolider le secteur financier dans 16 pays africains. En outre, l’accès à des services financiers harmonisés transfrontaliers favorisera également l’intégration économique régionale du continent », a déclaré Pim van Ballekom, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations de prêt en Afrique subsaharienne.

« C’est notre volonté d’encourager l’intégration économique du continent et de favoriser le développement des entreprises africaines qui a rendu possible notre développement en Afrique ces cinq dernières années.

Ce partenariat avec la BEI nous apporte une source supplémentaire de financement à moyen et long terme et renforcera l’intermédiation financière dans des secteurs clés tels que l’agriculture, l’industrie, les infrastructures, les transports, l’énergie, la santé, l’enseignement et d’autres secteurs qui nécessitent des financements à long terme », a indiqué Phillips Oduoza, président et directeur général d’UBA.

UBA rétrocédera le prêt de la BEI à des clients admissibles dans les pays où elle est présente. Cette initiative lui permettra de renforcer son réseau régional en Afrique. Par ailleurs, c’est la première fois que la BEI accorde une telle ligne de crédit à une banque nigériane pour rétrocession à des PME dans plusieurs pays.

Outre le soutien direct qu’elle apportera aux entrepreneurs africains cherchant à développer leur activité grâce à des financements à moindre coût, cette initiative encouragera encore l’essor du secteur financier et la mise en place de meilleures pratiques dans des pays importants où UBA est présente.

La BEI se dit déterminée à soutenir l’investissement dans le secteur privé et à remédier aux déficits d’investissement qui entravent le financement des petites entreprises en Afrique.

Au cours des cinq dernières années, elle a apporté plus d’1 milliard € pour rétrocession à des projets d’investissement de petite dimension dans les régions d’Afrique subsaharienne, des Caraïbes et du Pacifique.

Excellente initative a suivre de près.

Thierry Barbaut

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique -#Numérique #Innovation #Afrique #Data #Économie #ODD - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.