Parité Outai : Débat citoyen sur l’égalité entre les femmes et les hommes au Rwanda et en France

C’est à l’occasion du congrès annuel de l’association européenne des femmes juristes (EWLA) de mars 2015, que Madame Tessy KAYITANA a présenté le modèle rwandais de la parité. 

Au classement du Global Gender Gap Report, le Rwanda est à la 5ème place des pays les plus avancés au monde en termes d’égalité femme/homme. Il n’en fallait pas plus pour convaincre l’Association Française des Femmes Juristes (AFFJ) de se rendre sur place pour un voyage d’étude afin de comprendre comment ce Petit Pays d’Afrique (cf Gaël Faye) a pu se hisser à ce niveau, loin devant certaines « grandes puissances internationales » ou « pays (soi-disant) développés ».

Ce sont donc 9 juristes françaises de l’AFFJ (avocates, magistrate, professeure de droit, juriste d’entreprise), 5 juristes Ivoiriennes de l’Association Ivoirienne des Femmes Juristes et une écrivaine, qui se sont rendues au Rwanda en janvier 2018 à la rencontre des acteurs du monde juridique et économique de ce pays.

Ministres, parlementaires, juges, avocats, ambassadeurs, fondations, incubateur, institution e-government, médecins, arbitres, citoyens…ont accepté de nous rencontrer pour nous raconter comment l’égalité femme/homme fait désormais partie de l’ADN de chacun.

L’AFFJ est heureuse de pouvoir vous faire partager les résultats de son voyage d’étude lors d’un débat citoyen sur l’égalité entre les femmes et les hommes au Rwanda et en France organisé avec les représentants du département du Val d’Oise.

Cet évènement aura lieu le 31 janvier 2019 à 20h à la salle Maurice Berteaux, 1 Avenue Maurice Berteaux, 95240 Cormeilles en Parisis (20mn en train depuis gare Saint Lazare).

Nous comptons sur votre présence !

Ce débat citoyen est organisé par la LaREM Val d’Oise et le Comité Cormeilles En Marche.

L’AFFJ est une association de femmes juristes exerçant leur métier en France, créée en 2000, à l’initiative de Madame Dominique de la Garanderie, première femme Bâtonnier du Barreau de Paris et dont les cofondatrices sont Caroline Bommart Forster, Marie Jeanne Campana, Christiane Letulle Joly, Carole Xueref. Tous les métiers du droit y sont représentés (avocates, huissières, juristes d’entreprise, magistrates, notaires, professeures de droit, chercheures…).

L’association entend participer à tous les grands débats de société et jouer un rôle actif dans les transformations qu’ils impliquent, notamment dans la perspective de la construction européenne. A caractère apolitique, notre association a pour but de veiller à l’effectivité du droit des femmes, promouvoir les femmes dans les organisations et instances, tant nationales qu’européenne et internationales, ainsi que dans leurs activités professionnelles respectives, renforcer les liens et les échanges avec les femmes juristes européennes et internationales, contribuer aux actions et aux politiques menées dans l’Union européenne de la reconnaissance, la promotion et le respect du droit des femmes.

www.affj.fr