Origines et génétique: Les Européens du sud sont… Africains

La proximité historique entre l’Europe du Sud et l’Afrique du Nord a eu des conséquences sur le plan génétique, selon une étude.

metissage“Ce sont des Méditerranéens.” Italiens, Espagnols, Marseillais, Grecs… sont souvent réduits à leur géographie. La Méditerranée fait figure de dénominateur commun entre ces pays et villes d’Europe du Sud.

Une nouvelle recherche, dont les conclusions ont été publiées dans la revue de l’Académie national des sciences, montre que ce dénominateur commun a eu des incidences sur la formation génétique des Européens du Sud. Ils auraient une diversité génétique plus grande que leurs homologues du Nord.

Ce n’est pas étonnant quand on connaît l’histoire de ce limes méditerranéen: un carrefour à travers les siècles. Les Romains ont occupé l’Afrique du Nord. Les Arabes ont rayonné jusqu’à l’Espagne sur un territoire appelé al-Andalus.

L’étude suggère que ces connexions n’ont pas seulement eu des impacts culturels et architecturaux, mais également génétiques.

«Le niveau élevé de variation génétique chez les Européens du Sud reflète les flux de gènes en provenance d’Afrique du Nord au cours de l’histoire», a déclaré le co-auteur, Carlos Bustamante, généticien à l’université de Stanford.

femme_africaine_origine-europeDes études avaient déjà été réalisées par le passé, mais cette fois, les chercheurs ont travaillé à partir d’échantillon ADN provenant d’Europe du Sud et d’Afrique du Nord.

Les chercheurs ont comparé des échantillons d’ADN existants de 2.099 individus de 43 populations différentes en Europe et en Afrique. De nouveaux échantillons ont également été rajoutés.

«De telles études sont essentielles à l’amélioration de notre compréhension de l’impact des évènements historiques et des tendances migratoires sur l’histoire humaine récente», commente Graham Coop, un généticien des populations à l’université de Californie.

Thierry Barbaut
Avec NBC News