Orange Venture et le MEA Seed challenge

Orange Ventures Afrique et Moyen-Orient annonce le nom des sept start-up sélectionnées dans le cadre du MEA Seed Challenge et le lancement d’une nouvelle activité d’investissement en amorçage pour financer 100 start-up d’ici 2025
En juin 2020, le MEA Seed Challenge d’Orange Ventures lançait son appel à candidatures auprès des start-up technologiques en amorçage, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Egypte, en Jordanie, au Maroc, au Sénégal et en Tunisie. Plus de 500 candidatures reçues ont été examinées avec attention par les équipes d’investissement en lien avec les équipes Orange locales.


670 000 euros seront investis à l’issue d’un processus de sélection très compétitif(1), sous réserve de la levée des conditions suspensives, dans les sept start-up suivantes:
7Keema en Egypte : plateforme d’e-santé de prise de rendez-vous avec des infirmiers et infirmières
Chari.ma au Maroc : place de marché pour les commerces de quartier de biens de consommation courante
Dabchy en Tunisie : place de marché de vêtements et accessoires de mode de seconde main
Moja Ride en Côte d’Ivoire: solution digitale pour faciliter l’accès, la réservation et le paiement des moyens de transports depuis une seule interface
Waspito au Cameroun : application d’e-santé qui distribue des services de télémédecine
Back Office For Business (BOB) en Jordanie: solution de digitalisation à destination des commerces pour leur permettre de vendre en ligne à travers leur propre boutique virtuelle et une application mobile
SudPay au Sénégal : fintech qui propose une solution de paiement, de ticketing et d’encaissement des impôts locaux

« Félicitations aux 7 gagnants que je suis très heureux d’accueillir au sein de notre communauté, en ouverture de notre nouvelle activité d’amorçage » indique Jérôme Berger, CEO d’Orange Ventures. « Leur diversité en termes géographique et de secteur d’activité (grand public, e-santé, BtoB, fintech) montre un foisonnement d’initiatives de qualité très prometteur pour le continent ».
Orange Ventures souhaite amplifier cette activité d’investissement en amorçage et lance Orange Ventures MEA Seed. Cette initiative complète l’activité historique d’Orange Ventures sur le continent et a pour ambition de financer 100 start-up d’ici 2025, principalement dans les pays d’Afrique et du Moyen-Orient où Orange est présent, et cela dès leurs premières phases de développement, avec des tickets pouvant aller jusqu’à 200 000 euros.
« Davantage qu’ailleurs, la difficulté d’accès à l’investissement constitue pour les entrepreneurs un frein au développement en Afrique, où les investissements sont plus rares et se concentrent sur quelques géographies, alors que le continent regorge partout d’opportunités et de talents. Notre initiative peut contribuer à apporter une solution à ces talents et confirme notre confiance dans le potentiel d’innovation des écosystèmes locaux des pays où Orange est présent» précise Jérôme Berger.

« Cette initiative dont je me réjouis s’inscrit dans notre stratégie d’ouverture et de soutien aux acteurs de l’innovation partout où nous opérons. C’est essentiel pour les écosystèmes de pouvoir s’appuyer sur des grands groupes capables à la fois d’investir et s’investir auprès des entrepreneurs locaux, et ce d’autant plus dans le contexte actuel. », ajoute Alioune Ndiaye, Directeur Général Orange Middle East and Africa.

L’initiative Orange Ventures MEA Seed est ouverte aux start-up dans le secteur des nouvelles technologies au profil de croissance rapide, au stade de l’amorçage et opérant principalement dans l’un des 18 pays dont Orange est opérateur en Afrique et Moyen Orient. La proximité géographique doit maximiser l’impact de l’accompagnement proposé ainsi que les chances de collaboration avec les entités du groupe Orange.


Les candidatures sont désormais ouvertes de façon permanente et peuvent être transmise sur le site https://ventures.orange.com/contact/#contactForm