La mobilisation d’En Marche Maroc s’intensifie à J-2

L’antenne politique d’En Marche au Maroc est confiante

A J-2, des rencontres se multiplient dans plusieurs villes marocaines pour chercher voix par voix.

A Essaouira, le comité de Marrakech est allé à la rencontre des Français installés dans cette ville balnéaire, ou encore à Beni Mellal où une grande rencontre a rassemblé tous les français de la région (Bin El Ouidane) A Rabat, En Marche Maroc participe ce vendredi à la conférence UIR, Science Po Rabat, pour défendre la politique africaine d’Emmanuel Macron. Enfin Casablanca organise une soirée électorale pour fêter la victoire de leur candidat chez un militant du comité de Casablanca. 

Hamza HRAOUI, référent National d’En Marche Maroc est confiant ” Nous nous approchons de la concrétisation d’un rêve, un projet politique progressiste pour la France et l’Europe. Depuis 8 mois, nous avons essayé d’être partout au Maroc, et même dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest pour défendre une nouvelle approche pour faire de la politique. Une nouvelle génération politique est né, le 23 avril, nous lui donnerons un nouvel élan »

Si le Maroc vote traditionnellement à droite, Hamza HRAOUI, table sur une forte mobilisation pour son candidat ”Pour le premier tour, nous tablons sur 30%” confie le fondateur d’En Marche qui quittera sans doute le poste de référent après la présidentielle, d’après nos sources.

En Marche Maroc
En Marche Maroc