6 milliards d’euros d’argent public détournés

6 milliards, en une année !

C’est la somme détournée par 55 personnes au Nigéria en une année.

Le ministre nigérian de l’Information, Lai Mohammed, évoque que quelque 1340 milliards de nairas (6,72 milliards de dollars) de fonds publics ont été détournés dans le pays le plus peuplé d’Afrique entre 2006 et 2013. Ces fonds ont été, selon lui, volés par 55 personnes, dont des ministres, des gouverneurs d’Etats, des chefs d’entreprise et des banquiers.

«La situation est dramatique et l’heure est à l’action», affirme Lai Mohammed

M. Mohammed a précisé dans ce cadre que quinze anciens gouverneurs d’Etats ont volé 146 milliards de nairas, alors que onze hommes d’affaires ont siphonné 653 milliards. Quatre anciens ministres ont dérobé sept milliards de nairas et huit responsables du secteur bancaire ont volatilisé 524 milliards.

La période concernée correspond au règne de trois présidents issu du Parti démocratique du peuple (PDP), l’ex-parti au pouvoir devenu la principale force d’opposition au lendemain de l’élection de l’actuel président Muhammadu Buhari : Olusegun Obasanjo (2003-2007), Umaru Musa Yar’Adua (2007-2010), Goodluck Jonathan (2010-2015).

Et c’est pour cette raison d’ailleurs que le PDP a accusé M. Buhari de mener une chasse aux sorcières contre ses membres. Le ministre de l’Information a cependant récusé ces accusations, indiquant que «le nouveau gouvernement n’épargnerait aucune des personnes ayant volé des fonds publics, quelle que soit son appartenance politique, ethnique ou religieuse».

Depuis son accession au pouvoir en juin 2015, M. Buhari a décrété une guerre sans merci contre la corruption endémique qui gangrène la première économie du continent africain.

Avec l’Agence Ecofin

close
close