Moussa Faki Mahamat condamne le meurtre de George Floyd

Communiqué du Président suite au meurtre de George Floyd aux USA

Réitère fermement le rejet par l’Union africaine des pratiques discriminatoires persistantes à l’encontre des citoyens noirs des États-Unis d’Amérique

Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, condamne fermement le meurtre de George Floyd, survenu aux États-Unis d’Amérique, aux mains d’agents des forces de l’ordre et présente ses plus sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu’à tous ses proches.

Rappelant la résolution historique de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) sur la discrimination raciale aux États-Unis d’Amérique, prise par les Chefs d’État et de gouvernement africains, lors de la Première Conférence de l’OUA, tenue au Caire (Égypte), du 17 au 24 juillet 1964, le Président de la Commission de l’Union africaine réaffirme et réitère fermement le rejet par l’Union africaine des pratiques discriminatoires persistantes à l’encontre des citoyens noirs des États-Unis d’Amérique.

En outre, Il exhorte les autorités des États-Unis d’Amérique à intensifier leurs efforts en vue d’assurer l’élimination totale de toutes les formes de discrimination fondées sur la race ou l’origine ethnique.

Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, condamne fermement le meurtre de George Floyd
Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, condamne fermement le meurtre de George Floyd
close
close