Mesurer l’inclusion financière

En 2011, la Banque mondiale – avec le financement de la Fondation Bill & Melinda Gates – a lancé Global Findex, la base de données la plus complète au monde sur la manière dont les adultes épargnent, empruntent, effectuent des paiements et gèrent les risques.

S’appuyant sur des données d’enquête collectées en collaboration avec Gallup, Inc., la base de données Global Findex couvre plus de 140 économies dans le monde. L’enquête initiale a été suivie d’une deuxième enquête en 2014, puis d’une troisième en 2017.

Compilée à l’aide d’enquêtes représentatives à l’échelle nationale auprès de plus de 150 000 adultes âgés de 15 ans et plus dans plus de 140 économies, la base de données Global Findex 2017 comprend des indicateurs actualisés sur l’accès aux services financiers formels et informels, et leur utilisation.

Elle fournit des données supplémentaires sur l’utilisation de la technologie financière (ou fintech), y compris l’utilisation de la téléphonie mobile et d’Internet pour effectuer des transactions financières.

A ce jour 69% des adultes dans le monde possèdent un compte en banque dans le monde

Les données révèlent des possibilités de renforcer l’accès aux services financiers chez les personnes qui ne possèdent pas de compte – les personnes non bancarisées – et de promouvoir une utilisation plus large des services financiers numériques par les titulaires de compte. La base de données Global Findex est devenue la clé de voûte des initiatives mondiales visant à promouvoir l’inclusion financière.

Largement citées par les chercheurs et praticiens du développement, les données de Global Findex servent à suivre les progrès accomplis dans la réalisation de l’objectif de la Banque mondiale visant un accès financier universel d’ici 2020 et les objectifs de développement durable des Nations Unies.

En savoir plus sur le site du Global Findex de la Banque Mondiale