Maroc: appel d’offres de 1,24 milliard € pour la construction de cinq parcs éoliens

Un appel d’offre de 1,24 milliards d’euros pour l’énergie renouvelable.

L’Office national marocain de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 1,24 milliard d’euros portant sur la conception, le financement, la construction, l’exploitation de cinq parcs éoliens d’une puissance totale de 850 mégawatts (MW).

Cet appel d’offres prévoit aussi la constitution d’une industrie locale de fabrication des aérogénérateurs, mats et pales.

eoliens-marocLes appels à préqualification avaient déjà été lancés en 2010. Les consortiums menés par l’espagnol Aciona, le français EDF Energies Nouvelles, le saoudien ACWA Power IPO-ACPO.SE, la holding marocaine Nareva, le britannique International Power (groupe GDF Suez) avaient obtenu l’année dernière ces préqualifications.

La construction des cinq parcs, situés pour la plupart sur la cote atlantique du Maroc, représente la seconde phase du Programme éolien marocain (PEM) qui prévoit de porter la production d’énergie éolienne du pays à 2000 MW d’ici 2020, contre 280 MW actuellement pour un investissement estimé à 30 milliards de dirhams (2,67 milliards d’euros).

Avec Ecofin

Thierry Barbaut #Afrique #Numérique #innovation #impact #ODD. Directeur des écosystèmes innovants chez TACTIS. Expert en plateformes digitales de financement orienté projet et impact, économie, innovation, startup, entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans il est conseiller pour des entreprises, états, fondations ou banques. Auteur et conférencier sur l'Afrique, les sujets d'innovation et les nouvelles technologies, jury et instructeur sur les challenges pour les entreprises françaises et africaines de l'innovation. Thierry Barbaut a fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive l'économie et le numérique sur le continent. Thierry Barbaut a effectué plusieurs centaines de déplacements dans plus de 38 pays en Afrique.