L’UNESCO valorise l’intelligence artificielle (IA)

Soutien scolaire dispensé via des smartphones, applications permettant de surveiller la respiration des nouveaux nés dans les maternités, incubateurs d’innovation technologique : l’intelligence artificielle (IA) est déjà une réalité en Afrique. Un Forum sur l’intelligence artificielle en Afrique, organisé par l’UNESCO et l’Université Mohamed VI Polytechnique du 12 au 13 décembre à Benguérir (Maroc) explorera les opportunités et les défis que représentent ces innovations technologiques dans le contexte africain.

Malgré des disparités importantes entre les pays, la majorité du continent africain est désormais couverte par le réseau de téléphonie mobile. La généralisation du smartphone s’est accompagnée du développement de nombreuses applications qui permettent de résoudre des problèmes au quotidien que ce soit dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la culture ou de l’environnement.

Un Forum sur l’intelligence artificielle en Afrique, organisé par l’UNESCO et l’Université Mohamed VI Polytechnique du 12 au 13 décembre à Benguérir

Mais ces initiatives sont encore limitées. De plus, comme partout ailleurs, elles soulèvent une série de questions éthiques liées à l’utilisation des données privées, à la liberté d’expression ou encore à la notion de responsabilité. L’impact social de technologies qui peuvent suppléer à des tâches jusque-là effectuées par l’homme, est aussi en question.

Toutes ces problématiques seront au cœur du Forum organisé avec le soutien de Microsoft. Ouvert par différentes personnalités parmi lesquelles le ministre marocain de l’Education nationale, Saïd Amzazi ; la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay ; la Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO, Zohour Alaoui ; cet événement réunira pendant deux jours des ministres, des représentants du secteur privé, des experts, des chercheurs et des représentants d’organisations internationales et régionales, d’ONG et des acteurs de la société civile issus de différentes régions du monde.

Le programme prévoit une série de tables rondes et de sessions thématiques qui s’intéresseront notamment à l’intelligence artificielle comme levier de développement, à l’avenir de l’IA en Afrique ou encore aux enjeux éthiques pour le continent.

Cette réunion s’inscrit dans la réflexion que mène actuellement l’UNESCO sur l’IA. Le Forum de Benguérir contribuera à nourrir les discussions en amont de la conférence internationale sur l’intelligence artificielle organisée par l’Organisation en mars 2019.

Intelligence Artificielle en Afrique
Intelligence Artificielle en Afrique
Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est spécialisé en stratégie numérique dans les métiers du développement et vers l'Afrique. Expert en plateformes de services, économie, innovation, startup et entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans ou il participe à de nombreux projets dans plus de 25 pays. Auteur et conférencier sur l'Afrique, l'innovation et les nouvelles technologies. Jury et instructeur sur les challenges pour les startups africaines de l'innovation. Thierry Barbaut à fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive le continent. Il est directeur de la transformation numérique de l'ONG La Guilde depuis 2013.